Vie de maman

Smoothie bowl 101

Jusqu’à récemment, le matin, j’avais la mauvaise habitude de sauter le déjeuner. J’ai regardé un peu les modes du moment et personnellement, ce qui a capté mon attention, ce sont les smoothie bowls. Pour moi, ça avait l’air facile à faire et délicieux! C’est ce qui m’a décidée à prendre un virage plus santé que des toasts au Nutella. J’ai d’ailleurs fait un billet sur le fait que je reprenais ma forme en mains il y a près d’un mois. Je prépare un bilan pour bientôt, mais aujourd’hui, je vous parle de smoothies!

Pourquoi ce choix?

Parce que pour me sentir rassasiée, j’ai besoin de manger quelque chose. Mon corps a également besoin de protéines pour avoir un sentiment de satiété assez long pour me permettre de tenir plus qu’une heure.

L’intérêt des smoothies, c’est aussi qu’on n’élimine pas entièrement les fibres, ce qui arriverait en faisant un jus, par exemple. Donc ça permet d’avoir des portions de fruits et de légumes tout en conservant la majorité de leur intérêt nutritionnel. En plus, on peut y ajouter des céréales, des protéines et plein de trucs intéressants.

Quoi y mettre?

Ne vous inquiétez pas, j’ai préparé un petit résumé de tout ça pour que vous puissiez l’afficher sur votre réfrigérateur, vous n’avez donc pas à tout organiser en tableau.

Essentiellement, on peut mettre un peu de tout dans un smoothie. Évidemment, il y a des combinaisons qui fonctionnement mieux que d’autres, et souvent, c’est une question de goût.

La base

À la base, on part souvent d’une banane. Ça rend le mélange un peu plus épais et crémeux. Mais si vous préférez, ça peut-être remplacé par de l’avocat. C’est aussi très intéressant comme goût et texture.

Les fruits

On ajoute ensuite des fruits congelés. La quantité varie selon la taille du smoothie que vous voulez préparer, mais en général, environ une tasse est suffisante pour une personne. Pour les fruits congelés, ça peut être n’importe quoi: fraises, framboises, bleuets, mangues, ananas, pêches, etc. L’utilisation de fruits congelés permet d’avoir une belle texture également, même si l’utilisation de fruits frais serait certainement bonne aussi. Ce que ça risque de faire par contre, c’est de rendre le mélange plus liquide, donc ce serait surement préférable de diminuer la quantité de liquide ajoutée à la fin.

Les légumes

On ajoute ensuite une demie tasse de légumes, verdure ou un autre fruit au goût. Moi j’aime bien mettre des verdures qui viennent déjà mélangées et congelées. Ça donne un look un peu particulier au smoothie, mais le goût est agréable. Parfois, je mets un peu moins de verdure et je complète la demie tasse avec un autre fruit. L’idée, c’est aussi de s’amuser et d’y aller selon nos goûts.

Les protéines et/ou fibres

Finalement, on ajoute un quart à un tiers de tasse de protéines et/ou de fibres. Donc du yogourt, du tofu mou, des flocons d’avoine, du beurre de noix, etc.

Le liquide

Pour ajuster la consistance, on doit aussi ajouter un liquide. Mes favoris sont le lait de soya et le lait de coco, mais ça pourrait aussi être du jus. La quantité à mettre dépend des autres ingrédients. Je dirais que ça varie entre une demie tasse et une tasse. Le meilleur moyen de savoir, c’est de mélanger d’abord les ingrédients et ajouter le liquide graduellement.

Recette Smoothie Ingrédients Smoothie

La décoration!

Parce qu’un smoothie bowl n’est pas complet sans décoration sur le dessus, voici donc mes idées. D’abord, on voit souvent en photo des smoothie bowls recouverts de fruits tranchés. Personnellement, je le fais plus rarement, tout simplement parce que le bol lui-même contient déjà une banane et 1 tasse à 1 tasse et demie de fruits, donc environ 4 portions de fruits ou un peu plus. Je préfère ajouter des éléments ayant une valeur ajoutée. Mes items favoris pour compléter mon bol de smoothie: des graines de tournesol ou de citrouille, du gruau, des graines de chia, du fromage cottage, des airelles de pomme grenade, etc. L’idée c’est d’ajouter du goût, mais aussi de la texture, ce qui rend le  bol encore plus intéressant.

Pourquoi pas partager?

Mon coco d’un an aime vraiment les bols de smoothie! Je partage souvent avec lui. Mes deux autres enfants sont un peu plus difficiles. Ils ont tendance à refuser quand le smoothie est vert.

Si vous voulez partager, ajustez vos quantité en fonction du nombre de personnes, mais il y a aussi d’autres trucs si vous en avez trop. Ce que je fais quand ça m’arrive, c’est de le garder au réfrigérateur pour plus tard dans la journée ou même le lendemain matin (au plus tard). La texture est un peu plus liquide, mais pas désagréable. Comme je mets souvent du gruau, ça se tient quand même un peu plus qu’un smoothie qui n’en contiendrait pas puisque les flocons d’avoine gonflent avec le temps en absorbant un surplus du liquide.

Je n’ai pas essayé, mais j’imagine qu’il serait possible de congeler les restes et les mélanger dans un futur smoothie.

Vous voulez un aide mémoire pour les quantités et les ingrédients que je privilégie? Suivez ce lien.

Est-ce que vous avez succombé à la mode des smoothies bowls? Quelles sont vos recettes favorites?

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.