Thé glacé maison
Organisation

Guide ultime du potluck d’été!

Ou ma vision d’un bon potluck!

Notre mot d’ordre à la maison quand on invite des gens c’est la convivialité. On est plutôt du type « à la bonne franquette », de toute façon, on prévoit très rarement les choses plus que deux jours d’avance (à quelques exception près). Notre vie est déjà un tourbillon sans se mettre en plus de la pression pour faire quelque chose de grandiose. Alors, soit on reçoit les gens simplement, soit on organise un potluck.

Règle 1: La simplicité!

La simplicité, ce n’est pas uniquement dans les plats, mais aussi dans la façon de recevoir. Autant que possible, on utilise le BBQ. Les grillades sont généralement facile à faire et à prévoir. Des brochettes, des poitrines de poulet, du poisson, des légumes, des saucisses, des burgers, des hot dogs, des steaks. Il existe une multitude de coupes de viandes qui peuvent aisément être grillées, mais aussi des accompagnements.

Accompagnement potluck

Comme accompagnements, les légumes grillés sont de bonnes options, les pommes de terre aussi. Toutes les sortes de salades peuvent être intéressantes également. Mon deuxième est d’ailleurs un fan de salade et quand on ne lui en sert pas, il ne se gène pas pour en demander.

La simplicité dans les desserts. L’été, tout ce qui est rafraichissant est tellement apprécié. Pourquoi pas en profiter pour offrir des choses préportionnées: des fruits coupés, des sucettes glacées, des cornets de crème glacée ou de sorbet, etc. C’est l’idéal pour les petits et les grands enfants.

Mon préféré, Ricardo, a d’ailleurs préparé une liste de recettes vraiment intéressantes pour les potlucks, plusieurs sont fantastiques pour l’été.

La simplicité vient aussi dans les couverts et la vaisselle. On ne sort pas notre vaisselle « du dimanche » pour la terrasse. C’est l’occasion de servir le repas dans des assiettes dépareillées avec des couverts variés. Pourquoi s’en faire? Les gens qu’on accueillent viennent pour passer du bon temps, pas pour regarder si on est capable de servir un repas pour 12 dans des plats identiques.

Règle 2: La répartition des tâches

Honnêtement, c’est le bout le plus difficile à mon avis. Dans mon cercle d’amis, il y a une cocotte qui a des allergies. Je me sens très insécure de choisir des aliments pour elle puisque je ne suis jamais sûre à 100% de la sécurité des aliments que j’achète, je ne voudrais pas faire une gaffe et lui causer des soucis de santé.

Je considère qu’il y a deux façons de faire un potluck. La première est la manière traditionnelle où tout le monde apporte un plat, qu’on partage. Par contre, je considère qu’il y a aussi une façon moins traditionnelle où chaque famille peut apporter son propre repas à partager. Ainsi, pour les soucis d’allergie, ça ne mets pas trop de pression sur l’hôtesse et ça permet quand même de gouter à plus de choses offertes sur la table.

Donc, chaque famille apporte un plat principal et un accompagnement à partager et même un dessert à l’occasion. On se retrouve avec une belle variété d’aliments à partager. Par souci de simplicité, l’hôtesse se retrouve souvent à fournir les breuvages, les « entrées » (crudités, craquelins, et autres trucs qui se mangent facilement).

Règle 3: Les places assises

C’est l’été, on s’amuse, les enfants s’amusent, c’est bien d’avoir des places assises pour tout le monde, mais on ne stresse pas pour que tout le monde soit assis à la même table en même temps. Chez-nous, la cours est séparée en sections. On a un coin repas où on a une grande table pouvant accueillir 8 adultes confortablement. On a aussi un coin « salon » où on a un grand banc qui peut servir de coin repas en y ajoutant une table pliante. C’est parfait pour les enfants. Ils sont assez loin pour faire leur blagues de pets à leur guise et assez proche pour qu’on puisse jeter un coup d’œil pour s’assurer que tout est sous contrôle. Je trouve ça parfait.

D’une façon ou d’une autre, il devrait y avoir assez de place pour que tout le monde puisse s’asseoir parce que souvent, il va y avoir des viandes à couper ou des aliments à manger à la fourchette. Je trouve ça bien de prévoir deux tables si nécessaire, mais pas séparer en deux services distincts (enfants suivis des adultes) parce que je trouve que c’est plus de gestion, surtout pour les cuissons et parce que les enfants voudront jouer pendant le repas des adultes, il y a donc plus de surveillance à faire que pendant qu’ils mangent. Mais bon, c’est ma vision à moi.

Règle 4: S’asseoir et boire une gorgée

L’idée derrière le potluck, c’est que les choses ne reposent pas sur le dos d’une seule personne. C’est l’occasion de pouvoir parler aux invités en profitant de la soirée aussi.

Qu’est-ce qu’on peut servir de simple comme breuvage? J’offre souvent des thés glacés maison et des eaux infusées, mais on a toujours de la bière, du vin, de l’eau gazéifiée et des jus au frais pour tout le monde. Ce n’est pas uniquement parce qu’on reçoit, c’est comme ça tout le temps chez-nous. Ça simplifie les choses et ça permet de profiter encore plus du temps avec les invités. En fait, pour rester encore plus dans le style « à la bonne franquette », quand on accueille des gens pour la première fois chez nous, on leur « présente » notre réfrigérateur dans le garage et on leur dit de se servir au besoin.

Règle ultime: Profiter aussi du repas

Autant que possible, j’essaie d’éviter de faire trop de voyages dans la maison pendant le repas. J’ai des plateaux de service pour tout apporter efficacement de l’intérieur à l’extérieur. J’oublie presque toujours les serviettes de table, je devrais les mettre plus en évidence quand je prépare un souper à l’extérieur. C’est pas mal la seule chose pour laquelle je fais des aller-retour.

Quand le repas est terminé, je ramasse la table et je laisse ça à la cuisine et je remplis le lave-vaisselle quand la visite est partie. C’est magique de faire un repas à l’extérieur parce que justement, on ne voit pas le tas d’assiette sur le comptoir et on peut terminer la conversation calmement jusqu’au départ des invités. (Ceci dit ce n’est pas tout le monde qui comprend ma technique, mais ça c’est une autre histoire.)

Conclusion

Un potluck est une solution conviviale pour profiter de la terrasse tout en partageant un repas entre amis. C’est une belle façon de ne pas faire reposer toute la responsabilité de la popotte à une seule personne et ça permet d’avoir une belle variété d’aliments pour un seul repas. Malgré que les potlucks soient particulièrement populaires en hiver, l’été est une saison parfaite pour ça. Il y a tellement de mets intéressants et rafraichissants qui peuvent se manger à l’extérieur, sur la terrasse.

Est-ce que vous avez des incontournables de potluck chez-vous? Avez-vous des trucs que je n’ai pas nommés?

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.