Regards
Vie de maman

Mon regard triste ou ce que cachent les yeux d’une mère fragile

L’autre jour, je soupais chez des amis. Ou c’était chez-nous, ou même à l’épicerie, ou à la garderie. Je ne m’en rappelle plus très bien. J’avais le regard triste et tu l’as remarqué. Je l’ai vu dans tes yeux que tu l’avais remarqué, mais tu n’as rien dit. La vie a continué, comme elle continue tout le temps. Des choses se sont passées, puis on a oublié chacun de notre côté ce regard triste qui s’est croisé, parce que c’est la vie, comme ça arrive souvent. Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de t’expliquer ce regard triste que j’ai parfois.

Y’a des jours où je me sens dépassée

Les gens qui disent que je suis forte n’ont tellement rien compris. Je suis fragile, tellement fragile en dedans que des fois, j’ai peur de casser, de me casser moi-même. Je suis sensible à tout, je m’émeus pour des riens. J’ai l’air d’une tough comme ça avec mes cheveux courts et mes 40 livres de trop, mais non. Je suis fragile.

Quand les enfants décident qu’ils partent dans toutes les directions quand on part de la garderie, ça me vire à l’envers. J’ai l’impression de perdre le contrôle et ça me chavire.

On va se l’avouer, à 3 contre 1, je n’ai pas beaucoup de chance, mais j’aimerais ça ne pas me sentir aussi démunie. Ou avoir un bras de plus qui me pousse peut-être.

Y’a des jours où je vois les milles qui nous séparent

Les couteaux

Des fois, je te vois aller avec tes enfants. Ils s’excitent, courent, grimpent, mais tu n’as pas peur de ce que ton 4 ans va faire. Tu ne t’inquiètes pas du fait qu’il y aie un couteau qui traine sur le comptoir de la cuisine parce que tu lui a dit l’autre fois que ça coupait pis tu le sais qu’il a retenu le concept. Moi c’est pas comme ça. Il va falloir que je lui répète encore 40 fois au moins pour qu’il saisisse que je ne veux pas qu’il touche à ça. Il ne comprendra peut-être pas pourquoi, mais il va savoir que je ne veux pas qu’il touche.

Les crayons

Je t’envie aussi de te sentir en confiance de laisser ton enfant en train de colorier dans la salle à diner pendant que tu es dans la cuisine. Pas que ce soit loin chez nous, mais mon coco a encore la fâcheuse habitude de manger les crayons ou de colorier partout avec. Il a 4 ans, mais il fait encore ça. Même si je lui dis vraiment souvent que les crayons c’est pour dessiner sur la feuille.

Et tout ça

Tu sais, l’autre jour, je lisais l’histoire d’une maman qui a une fille de 14 ans qu’elle ne laisse pas à la maison seule. Les autres ne comprennent pas sa réalité, mais moi oui. À cause de l’histoire des couteaux et celle des crayons. Je peux facilement me projeter dans 10 ans et me dire que laisser mon coco seul, ce ne sera pas facile. Pas parce que je le surprotège, juste parce que ma maison, je l’aime quand même pas mal et mon enfant aussi. Pis je n’ai aucune idée de ce qui arriverait si je le laissais seul quelques heures.

Des fois, dans mon regard triste, il y a ça. Toutes ces images-là qui se mélangent.

regards

Y’a des jours où je ne sais plus où j’en suis

Je ne sais plus où j’en suis parce que je me sens un peu perdue dans toutes les choses que j’ai à penser au quotidien. Je jasais de charge mentale récemment et je disais que tant que ce n’était pas un fardeau, c’était ok. Mais ok ne veut pas dire que c’est toujours facile de penser à tout.

Ces regards

Des fois, j’ai le regard triste parce que je ne sais pas si j’ai pensé à tout. Des fois, je me demande ce que j’ai oublié d’important. Je prends des notes partout, tout le temps, mais des fois, je me dis que je vais m’en rappeler et j’oublie de le noter, et j’oublie de le faire et je m’en veux.

C’est arrivé que la technicienne en éducation spécialisée se pointe chez nous « par surprise ». Mais qu’en fait, c’était juste moi qui avais oublié le rendez-vous. C’est arrivé au moins 2 fois dans les dernières années. Ça, c’est les fois dont je me rappelle.

Ça me déstabilise de perdre des bouts comme ça. J’ai toujours eu une excellente mémoire pour les rendez-vous. J’utilisais peu d’agenda avant. Tout simplement parce que j’étais capable de garder en tête tout mon horaire avec facilité.

Y’a des jours où je me demande où je serais

Ça m’arriver de repenser à cette femme d’avant et me demander ce qu’elle ferait, elle. Je me sens tellement loin de cette réalité d’avant. Ça m’arrive d’y repenser. Quand je suis à l’épicerie, cernée avec un chignon sur la tête, ça m’arrive de me demander où j’en serais si mes enfants étaient typiques. Me demander si je serais moins fatiguée, j’aurais moins de questions ou si mon regard serait plus brillant, tout le temps.

Et je suis là

Pis je reviens à la maison, dans mes affaires, mes cocos courent ensemble autour de la maison. Mon grand fait rire le mini, le deuxième fait des bruits de dinosaures, s’arrête et cri « moustache ». Les trois se mettent à rire ensemble et vont se cacher dans la petite maison qu’ils ont construite avec des draps et des coussins et mon regard triste se transforme en sourire. Je les serre tous les trois dans mes bras et je me sens la comme la maman le plus chanceuse au monde.

y'a des jours où j'ai le regard triste

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

2 commentaires

  • Laetiteste

    Quel beau texte …
    Je suis aussi une maman d’un petit mec de 5 ans (bébé 2 en route 😁) et je suis la maman un peu trop protectrice qui a peur qu’il se coupe, qu’il se blesse qu’il tombe des escaliers.
    Est ce grave de vouloir protéger ses enfants ?
    Je ne pense pas !
    La vie de maman est parfois dure …

    • Karine
      Auteur

      Merci beaucoup pour votre beau commentaire. 💗 C’est vrai que c’est important de s’écouter aussi comme maman. De suivre son instinct. 🌸

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.