Vie de maman

J’ai échoué

Il y a environ un mois, j’annonçais en grandes pompes que je me remettais à l’exercice et que je commençais une routine plus saine. Force est de constater que mon but n’est pas atteint. Un but non atteint, on appelle ça un échec, alors j’ai échoué.

Face à un tel constat, il y a plusieurs façons de réagir. D’abord, ça pourrait être du découragement, de l’abattement. Ça pourrait aussi être du déni. Mais ça pourrait aussi être un regain d’énergie.

Pourquoi j’ai échoué?

Pour bien comprendre et ne pas répéter les mêmes erreurs dans le futur, il faut d’abord que je me questionne. Qu’est-ce qui a mené à mon échec? Est-ce que mes buts étaient réalistes? Est-ce que j’avais mis tous les moyens en place pour réussir? Les chances étaient-elles « de mon bord »?

Honnêtement, je pourrais répondre non à la plupart de ces questions. Pour bien instaurer un routine, il faut bien répartir ses activités. Se remettre au sport en ne comptant que sur le lundi et le mardi matin, honnêtement, c’était déjà une assez mauvais idée. J’aurais dû le voir avant même de me lancer. Ça aurait été beaucoup plus réaliste de répartir mes activités tout au long de la semaine pour y arriver. En plus, avec mes cocos, j’ai eu des rendez-vous 3 semaines sur 5, ça a carrément cassé mon rythme.

meter

Étant donné que mon rythme était déjà brisé, quand des amies m’ont proposé d’aller déjeuner ou prendre un café pendant la semaine, c’était beaucoup plus simple pour moi de répondre que j’étais disponible (et sans bébé) les lundi et mardi matins. Donc en plus des rendez-vous, j’ai aussi opté pour les rencontres sociales. Eh boboy!

Le fait de n’avoir que deux matins disponibles et qu’en plus mes entrainements n’étaient pas fixés dans le temps, ça ne donnait pas de chances pour que ça réussisse. Je n’ai pas du tout mis les chances de mon côté. Le but était bon, le plan était défaillant.

Est-ce que j’ai échoué sur toute la ligne?

Est-ce que j’ai vécu certaines réussites? Pour ne pas focusser exclusivement sur l’échec, c’est bien aussi de voir où on a réussi.

Dans mon plan, je devais prendre l’habitude de déjeuner. Ça fonctionne assez bien. J’ai adopté le smoothie bowl. C’est vraiment délicieux! Je bois un peu plus d’eau, mais je pourrais faire mieux. Je porte en tout temps mon moniteur d’activité et malgré le fait que je n’aille pas au gym, j’essaie d’augmenter mon nombre de pas par semaine.

Donc si je regarde ça de façon objective, je suis loin d’avoir échoué sur toute la ligne. J’ai mis en place de nouvelles habitudes de vie plus saines. Il me reste à augmenter le rythme dans les prochains mois pour me rapprocher d’avantage de mon objectif.

Comment je peux me reprendre en main?

Pour me remettre sur la track avec mon objectif de reprendre l’entrainement et celui de boire plus d’eau, j’ai différents moyens que je peux mettre en place.

C’est important que je réajuste des choses parce que compter faire mieux en gardant la même façon de faire va sûrement mener aux mêmes résultats dans le prochain mois.

Étant donné que j’ai réussi à prendre le temps de déjeuner et d’augmenter mon niveau d’activité physique en faisant plus de pas, je n’ai pas à modifier quoi que ce soit là-dedans. Je vais garder les mêmes habitudes pour ça.

Pour l’eau

C’est sûrement l’aspect le plus facile à régler. Je dois arriver à boire environ 2 litres d’eau par jour. J’ai déjà pris l’habitude de préparer de grands pots Mason remplis d’eau infusée aux fruits et aux herbes. C’est délicieux. Je sais que je bois beaucoup plus quand c’est sorti que quand c’est dans le réfrigérateur. Le matin, je vais donc me préparer des bouteilles à prendre avec moi. J’ai quelques bouteilles réutilisables que je peux utiliser. Je vais donc les remplir d’eau le matin en prenant mon déjeuner et en trainer une partout avec moi pendant la journée. Si ce n’est pas suffisant, je vais ajouter une alarme sur mon téléphone de façon à me rappeler de prendre ma bouteille avec moi vers 9h. De cette façon-là, ça devrait m’aider à garder en tête cet objectif.

horloge

Pour le gym

Je suis déjà inscrite. C’est un grand pas de fait.

Le gym que j’ai choisi est ouvert 24h sur 24. Mon fils d’un an a la mauvais habitude de se réveiller très tôt le matin. C’est pourquoi je prévoyais aller au gym vers 8h30 après l’avoir déposé à la garderie les lundi et mardi. Mais je pense que si je veux vraiment créer une habitude viable, il va falloir que je prenne le taureau par les cornes. En mettant mon réveil vers 4h, je pourrais probablement quitter la maison avant qu’il se réveille. Je ne suis pas obligée de rester au gym 2h. Je peux faire un peu de cardio et de musculation et revenir vers 5h/5h30 à la maison. À cet heure-là, si mon mari travaille en ville, je reviens avant qu’il quitte la maison pour sa journée.

Maintenant, il faut vraiment que je trouve la motivation nécessaire pour faire ça. Mais en choisissant cet horaire, je pourrais facilement aller au gym le nombre de jour que je veux dans le semaine. Ça me donnerait probablement de l’énergie pour ma journée en plus.

Le seul moyen de savoir si ça fonctionne, c’est d’essayer.

En conclusion

Un échec, c’est un constat que ce qu’on a tenté n’a pas fonctionné de la façon prévue. Ça peut être une fin en soi, mais ça peut aussi devenir un tremplin pour essayer une autre façon de faire ou essayer quelque chose de complètement différent.

Dans mon cas, c’était mon plan de remise en forme, mais cet exemple peut être transposé à presque n’importe quoi.

Échouer n’est pas nécessairement négatif, c’est un nouveau début. En se relevant les manches, on peut en faire quelque chose de neuf et d’encore meilleur.

Quelle est votre attitude face à l’échec? Est-ce que vous vous réinventez à travers ça?

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

2 commentaires

  • UneFille3point0

    Un échec et alors ? Tu as essayé et c’est déjà très bien… Si tu veux s’avoir, j’accumule les échecs = 3 ans que mon Loulou est né et j’étais en échec total depuis presque 3 ans. Bizarrement quand j’ai arrété d’en parler, c’est là où je mis suis mise à fond et même si les résultats sont difficiles à voir, je peux te dire que je suis fière de moi…

    Alors, même si tu as encore des échecs, le but est déjà de se lancer… Tu as déjà vu des personnes tout reussir du premier coup (bon il y en a très peu) ???? Bref, courage courage et courage 🙂

    • Karine
      Auteur

      Merci! 🌸
      En effet, l’idée s’est de se retrousser les manches et de recommencer différemment, se réinventer. Si une façon de faire n’a pas fonctionné, essayons en une autre.
      Merci pour ton partage! Tu as tout à fait raison.

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.