Famille Organisation Vie de maman

Ça commence bien la journée!

Peu importe si mon chum travaille en ville ou non, à cause de son horaire, il quitte la maison avant même que les enfants se lèvent, c’est donc sur moi que repose toute la routine du matin (j’en parlais ici). Mine de rien, nourrir et habiller 3 petits bouts d’hommes pour ensuite se rendre au coin de la rue, attendre 5 minutes l’autobus de fiston #1 dans le froid et revenir vers la maison, c’est assez demandant.

Un café s.v.p!

L’autobus du grand arrive au coin de la rue à 7h11 le matin. Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve ça vraiment tôt. Mon cadran de maman sonne donc à 5h35 et ma sonnerie d’urgence est mise à 6h15 au cas où j’aurais pesé sur « Arrêter » au lieu de « Snooze ». Quand papa est là, le café est sa responsabilité, et est prêt quand je me lève, mais quand il n’est pas là… je pense que c’est le bout que je trouve le plus difficile finalement c’est ma responsabilité (allo service à l’auto!!!). En plus, en son absence, je dois aussi sortir les vidanges ou déneiger l’auto avant que les enfants soient debout.

À 6h00, les GroClock des deux plus vieux affichent le soleil du réveil! C’est là que le fun commence! Mon grand a vraiment beaucoup d’énergie! Le matin, il n’a pas besoin de café lui. Même s’il sait que le soleil va arriver à 6h et qu’il est parfaitement capable de lire l’heure, ce n’est pas rare qu’il vienne me voir 3-4 fois avant pour me poser des questions donc aucune chance qu’il dépasse le 6:00 (ou si peu).

Pour me sauver un peu de gestion, il y a environ un an (donc un peu avant l’arrivée de #3), j’ai décidé de mettre en place un système pour les vêtements du jour. Ça fonctionne super bien. J’ai acheté un classeur en plastique à 5 tiroirs et identifié chaque jour de la semaine. J’y mets un sous-vêtement, des bas, une paire de pantalon et un t-shirt. Le matin, il n’a donc qu’à ouvrir le bon tiroir pour savoir quoi mettre. C’est simple, efficace et rapide (même si ce n’est pas super beau) et ça me permet de m’occuper des autres pendant ce temps-là.

Le grand est un moulin à parole

Coco #1 parle sans arrêt. Quand je lui demande de se dépêcher ou de lâcher son livre pour aller brosser ses dents, il me dit que je l’interrompt et que c’est pas poli (eye roll de mère exaspérée pis yé pas 7h). Donc pour préserver un peu de ma santé mentale, j’ai décidé de lui préparer une séquence de pictogrammes avec une liste des choses à faire avant de partir pour l’autobus. J’y ai ajouté les heures approximatives pour chaque tâche. Ça aide vraiment beaucoup (surtout qu’il aime ça!)!

Je ne me serais jamais imaginé que ce serait aussi aidant. Notre bonhomme est fier de pouvoir gagner en autonomie et faire ses choses « en avance » sur son horaire. Avec cet outil, j’évite donc de « l’interrompre » et ça me donne plus de temps pour les deux autres. Donc c’est surtout positif. Le hic, ce sont les jours où on doit sauter une étape ou qu’il n’est pas prêt à faire l’étape « Brosser les dents » avant 6h39 et que ça déclenche de l’anxiété pour lui (on ne peut pas tout avoir).

Bien sûr, il existe déjà sur le marché une multitude de pictogrammes plus fabuleux les uns que les autres, mais moi j’ai choisi de les fabriquer à la maison. Prochainement, je vous parlerai de la lamineuse (précieux outil de maman!) et de ce qu’on peut en faire comme projets, parce que ça ne sert pas qu’aux pictogrammes.

Boite à lunch, sac à dos et hop dehors!

Le soir, je prépare le lunch du lendemain, mais c’est fiston qui doit préparer sa boîte à lunch lui-même le matin. Il trouve donc son lunch dans le réfrigérateur, ajoute son napperon et ses ustensiles, des ice packs et va mettre ça dans son sac d’école comme un grand. S’il a fait sa séquence de pictogrammes comme il faut, il lui reste habituellement une dizaine de minutes pour jouer avant de s’habiller (et il aime beaucoup ça!). C’est sûr que les jeux sont des jeux calmes, mais c’est un dix minutes qui lui permet de décompresser avant d’aller dans l’autobus, qu’il trouve très bruyant (il est sensibles aux sons trop forts). Et après, c’est le temps de s’habiller et de sortir dehors.

On a installé une série de crochets à la hauteur des enfants dans l’entrée. Ça aide beaucoup ça aussi. Pour les vêtements d’extérieur, notre coco de 5 ans et demi est parfaitement autonome et s’occupe seul à se préparer pendant que je prends soin des 2 autres (3 si je me compte).

Quand la marmaille est habillée, on quitte pour le coin de la rue et on revient quelques minutes plus tard pour relaxer un peu. Et je recommence vers 8h avec seulement deux enfants pour aller reconduire #2 à la garderie et finalement, une nouvelle journée commence et je peux avancer dans d’autres trucs de maman.

Donc si je résume ce qu’il faut pour bien partir la journée chez nous: me réveiller avec mon réveil de mère, avoir du café prêt, faire une tâche ou deux avant que les enfants se lèvent (surtout les essentielles comme déneiger l’auto), boire un peu de café, réveiller les deux plus vieux s’ils ne sont pas réveillés, préparer leur déjeuner, aider le deuxième dans sa routine pendant que le premier « s’autonomise », aller chercher #3 s’il n’est pas réveillé et l’habiller en hiver, habiller #2 et moi-même en hiver pendant que #1 s’occupe de ses choses en parlant (encore). Partir joyeusement avec toute la marmaille pour attendre l’autobus dans le froid et revenir vers la maison, un enfant en moins.

Et vous? Avez vous des trucs pour éviter de répéter? Utilisez vous des pictogrammes? Ça aide votre quotidien? Trouvez-vous votre routine du matin efficace? Y a-t-il des trucs que vous avez mis en place et que vous trouvez maintenant essentiels?

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.