Organisation Stimulation Vie de maman

La lamineuse, un outil indispensable?

Personnellement, il y a certaines choses qui stimulent plus ma créativité que d’autres et la lamineuse en fait définitivement partie! Surtout depuis que je vois les effets positifs des pictogrammes sur mon quotidien (j’en ai parlé ici). Mais il y a tellement d’autres projets qui peuvent être réalisés à l’aide de cet outil!

D’abord, qu’est-ce que c’est?

En gros, une lamineuse est un appareil qui appose une couverture plastique sur un papier. Cette couverture plastique peut avoir une épaisseur plus ou moins grande selon les besoins. Il existe aussi plusieurs format de pellicules plastiques pour laminer des cartes d’affaires jusqu’à des feuilles de différents formats. La lamineuse que nous avons achetée permet de laminer des feuilles de papier standard sans problème.

Pour les routines

Pour préparer la séquence de pictogrammes, j’aurais pu acheter un programme ou même des pictogrammes tout faits. Il y en existe des tonnes, dans toutes les gammes de prix, mais c’est très facile de le faire soi même et de plastifier et en plus, ça coûte beaucoup moins cher.

Après avoir sélectionné des icônes qui me convenaient, imprimé un tableau vierge et plastifié le tout, j’ai mis des velcros pour pouvoir changer les pictogrammes au besoin. En prime, un gros avantage de plastifier le document, c’est que ça permet d’écrire au marqueur effaçable à sec. Je me retrouve donc avec un tableau totalement adaptable et modifiable.

J’aurais aussi pu prendre le temps de les dessiner moi-même si j’avais du talent ou les faire dessiner aux enfants (peut-être un futur projet?) ou même prendre des photos des enfants en train de faire les actions. D’une façon ou d’une autre, le but est d’avoir des illustrations qui sont simples à comprendre et que les enfants reconnaissent bien.

Pousser coco #2 vers l’autonomie

Je suis TRÈS mère poule avec mes enfants. Souvent, j’ai l’impression de les aider, mais dans le fond, ça réconforte surtout l’anxieuse en moi (ben oui! Encore!). Fiston #2 se développe à son rythme, plus doucement qu’un enfant neurotypique, mais pas tant que ça. Par contre, quand on compare à son grand frère, il se développe VRAIMENT lentement (comparer c’est mal!!!) et ne cherche pas particulièrement à faire les choses seul quand il est à la maison.

Les pictogrammes sont un bon outil à mettre en place pour aider à rendre un enfant plus autonome. Ça l’aide à savoir ce qui s’en vient et ça évite d’avoir à répéter les demandes à plusieurs reprises (donc maman moins impatiente et enfant moins frustré). Je prévois commencer l’utilisation des pictogrammes pour l’habillage et pour la routine du matin et du soir avec notre coco #2 aussi. Par contre, je vais sûrement adapter les séquences pour éliminer les heures (concept trop abstrait pour lui) et plutôt utiliser avec lui un chronomètre ou un Time Timer (j’en reparlerai dans un autre billet).

Un petit hic avec les pictogrammes (et c’est ce qui m’a fait hésiter au départ), c’est le fait de sacrifier des bouts de murs pour coller les affiches à la vue des enfants (allo deco!!!). Mais étant donné que notre maison est déjà remplie de jouets et de cahiers de toutes sortes, les feuilles sur les murs passent presque inaperçues. Au bout du compte, les avantages dépassent largement les inconvénients!

Des activités de stimulation

Il existe des tonnes d’idées sur Pinterest et j’en ai enregistré quelques-unes sur mon compte. Voici des idées que j’ai retenu:

  • Imprimer et plastifier des napperons à thèmes pour faire de la pâte à modeler (ex: tu imprimes juste la tête d’une pieuvre et l’enfant doit faire les pattes en pâte à modeler)
    • Pour quelques modèles de napperons, c’est par ici.
  • Préparer des casse-têtes maison
  • Préparer des jeux de mots croisés que l’enfant pourra résoudre avec un crayon effaçable à sec
  • Imprimer des carrés magiques à résoudre avec un crayon effaçable à sec
  • Créer des tangrams (pièces et cartes à résoudre)
  • Créer un jeu de mémoire maison avec des dessins des enfants
  • Imprimer des plans de Lego sur le web et les plastifier pour qu’ils résistent aux enfants
  • Imprimer des images qui correspondent à des mots clés (noms, actions, lieux, etc) pour aider mon 4 ans dans la structure de phrases parlées

Ce ne sont que quelques idées de mes prochains projets, mais les possibilités sont infinies.

En conclusion

La lamineuse en tant que telle n’est peut-être pas essentielle au quotidien pour les familles typiques, mais elle devient très utile pour les familles qui ont un ou des enfants avec des besoins particuliers. Ça permet de créer des séquences de pictogrammes à volonté sans toujours avoir à dépendre de ce qui existe sur le marché. Ça permet aussi de faire une multitude de projets stimulants adaptés aux besoins des enfants. C’est un appareil qui est abordable et les recharges de plastique sont aussi à faible coût (pas plus chères à l’unité que des pochettes de plastique mince, mais beaucoup plus résistantes). C’est donc un achat très intéressant et à considérer.

Et vous? Quel genre de projets vous stimule?

«

»

2 commentaires

  • Priscille Vigneron

    Ahh les picto !!makathon et autres nous aident bien au quotidien !! même en étant adulte atypique pour certaines chose ca m’aide encore !!

    • Karine
      Auteur

      Il y a tellement de trucs à découvrir! Explorer, partager, créer!
      Merci pour le commentaire! Bonne journée! ☺️

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.