jour
Vie de maman

Un jour à la fois?

Un des conseil que j’ai reçu souvent dans les dernières années est de prendre un jour à la fois. De ne pas trop me projeter dans l’avenir.

Quand mon coco #2 est né, je me suis lancée tête baissée dans les recherches sur la stimulation, les spécialistes à rencontrer, les listes d’attentes sur lesquels l’inscrire, les groupes de support. Pour moi, la proactivité était la seule façon de faire. Je ne pouvais pas m’imaginer faire autrement. Comment je pouvais simplement rester « inerte » et prendre un jour à la fois?

Alors que d’un côté, il est important d’affronter un seul défi à la fois et apprécier chaque progrès, comment ne pas prévoir les défis futurs et vouloir atténuer leur impact? Toutes les décisions du quotidien peuvent influencer le développement, comment simplement prendre un jour à la fois?

Quatre ans plus tard, j’ai encore beaucoup de difficulté à me situer là dedans.

Le joueur d’échec prévois plusieurs coups à l’avance, le planificateur financier a des buts à court, moyen et long termes. Pourquoi la mère ne prévoirait pas les actions futures?

C’est si difficile de ne rester que dans l’instant présent.

Penser à la maternelle

Lors de ma dernière rencontre parent/éducatrice à la garderie, l’éducatrice de mon fils m’a parlé du fait que l’an prochain, elle suggèrerait que notre coco soit dans un groupe qui graduera dans 2 ans plutôt que dans un an comme prévu.

Ça me fait déjà penser à la maternelle pour mon coco. J’ai donc contacté l’école pour avoir des informations sur les services disponibles, l’éducatrice spécialisée au sujet de ses recommandations à elle, consulté les groupes de support pour savoir ce qui s’était déjà dit sur le sujet. Mon fils vient tout juste d’avoir 4 ans et je me projette déjà un ou deux ans dans l’avenir pour déterminer si je fais le bon choix pour lui.

J’attends toujours un retour de l’école, une rencontre avec la garderie, une discussion avec tous les spécialistes qui suivent mon fils. Quand tout ça sera fait, j’aurai une idée d’où on s’en va pour septembre prochain, en prévision de septembre 2019. On est loin des recommandations de « prendre un jour à la fois » il me semble.

mains

Penser à l’âge adulte

Lorsque nous avons acheté notre maison, j’étais enceinte de notre premier fils. À ce moment-là, nous ne savions pas encore que nous allions avoir plein d’enfants encore moins que nous aurions des enfants à besoins particuliers. Nous avons choisi une maison qui nous semblait parfaite pour notre famille. Maintenant, avec 3 enfants, nous nous rendons compte qu’il manque peut-être un peu d’espace.

Nous nous questionnons sur nos options.

À travers nos réflexions, nous devons envisager le futur. Est-ce que notre fils sera assez autonome pour avoir son propre appartement ou devra-t-il rester avec nous? Est-ce que c’est sage de déménager dans un autre secteur où les transports en commun sont moins efficaces? Devrions nous plutôt agrandir la maison que nous avons présentement, qui est parfaitement située? Quelles sont les chances que notre fils puisse avoir un permis de conduire? Si nous déménageons ailleurs, est-ce que je devrai jouer la maman-taxi tout le temps?

Comment rester dans l’instant présent quand nous devons prendre ce genre de décision à court/moyen terme?

Anxiété et projection dans l’avenir

Je le sais, vous le savez, nous le savons tous. Je l’ai nommé à plusieurs reprises, je suis une personne anxieuse. Dans la vie, c’est un de mes problèmes, toujours me projeter dans l’avenir, avoir peur avant que la situation se présente, me faire milles scénarios possibles, suranalyser les situations. C’est tout moi ça. J’essaie de me contrôler, mais ça fait partie de moi.

Recevoir le conseil de prendre un jour à la fois, c’est bien beau, mais pour moi, c’est doublement, triplement difficile de le faire.

Mon cerveau ne fonctionne pas comme ça. Il me semble que je vous l’ai déjà écrit, mon cerveau à moi, il a une personnalité propre (si je ne vous l’avais pas déjà écrit, ben je le fais là!). Donc des fois, je me dis qu’il faudrait que j’arrête un peu, mais lui (mon cerveau), il continue quand même à se faire des idées.

route

Besoin d’aide

Pour me centrer sur l’essentiel, j’ai clairement besoin d’aide. J’ai besoin de repos, j’ai besoin de répit, j’ai besoin de méditer ou de m’isoler dans un repère secret. Je pense même que j’aurais besoin de trucs.

Un jour à la fois…

Je sais ben pas quand je vais arriver à m’y faire? Tiens, je me projette encore dans l’avenir.

Avez-vous des trucs pour y arriver? Est-ce que vous êtes comme moi?

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

2 commentaires

  • Mart

    Je suis pareille. Il faut essayer de rester le plus possible dans le présent. Méditer. Se reposer quand on a un moment.Sinon on s’épuise- j’ai crashé et fait un « épuisement » (burn-out) l’an dernier. Il faut trouver son équilibre dans tout cela. C’est un travail de chaque instant, surtout pour les cerveaux débridés qui courent toujours vers l’avant !

    • Karine
      Auteur

      Merci pour ton commentaire. Tu as raison, c’est épuisant. 🌸 Je vais certainement devoir travailler plus ma respiration et mes techniques de relaxation. 💗 Plein de douceur à toi!

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.