Rétrospective 2018
Petite douceur

Bilan de gratitude 2018: Retenir le bon pour construire meilleur

Je sais, nous n’en sommes qu’à la mi décembre. Mais comme pour le plan de l’année 2019, je veux m’y prendre d’avance et organiser mes idées pour faire un vrai beau bilan. Au cours de l’année 2018, j’ai pris l’habitude d’exprimer ma gratitude plus souvent. Parfois verbalement, souvent par écrit, encore plus souvent dans mes pensées.

J’essaie de m’arrêter et d’apprécier le moment présent, je me rends compte du bien que ça me fait. Automatiquement, quand je prends le temps de faire une pause pour apprécier le beau autour de moi, je me sens reconnaissante de ce que la vie m’apporte et ça m’apaise.

J’ai donc eu envie de prendre le temps de faire une rétrospective de 2018 et d’exprimer ma gratitude une dernière fois sur tout ce que cette année m’a apporté de bon. Je t’invite à te joindre à moi pour faire l’exercice du bilan.

Trouver comment l’exprimer

J’aime vraiment beaucoup utiliser un support écrit pour exprimer ma gratitude. Ça m’aide à faire le point, à rassembler mes idées. Ce n’est pas nécessaire pour tout le monde, mais moi, ça m’aide. Ça me permet également d’y revenir plus tard. J’aime beaucoup les petits cahiers de notes que je peux trimballer avec moi ou déposer sur mon bureau. Ils m’accompagnent dans mon quotidien.

J’utiliserai un cahier que j’ai déjà à la maison, qui représente bien mon année 2018.

Et toi? Quel est ton médium préféré?

Revenir sur 2018

Il peut être difficile d’avoir une vision claire de ce qui s’est passé tout au long de l’année. C’est pour ça que j’ai déjà proposé le pot de gratitudes où l’on écrit des moments importants ou des petites choses toutes simples qui ont marqué notre quotidien.

Si on n’a pas ça, l’agenda est un bon endroit pour noter des choses à mesure.

Et moi, je me fie aussi aux médias sociaux pour revenir sur mon année. C’est fou ce que j’en note des choses sur mon fil d’actualité. Bien sûr, il y a le moins beau, mais il y a le beau qui s’y retrouve et c’est celui-là qui m’intéresse. Alors je reviens en arrière et je fouine sur mes anciennes publications pour me remémorer les beaux moments et je note ceux qui me font vibrer le plus.

As-tu l’habitude de noter le beau à mesure qu’il se produit? Où le fais-tu d’emblée?

Viens voir ce que j'offre comme service d'accompagnement. Toi aussi tu peux devenir parfaite, atypiquement parfaite.

Garder le bon, construire sur le dur

Les moments difficiles sont aussi importants. Ils rendent notre beau plus beau, mais ils nous permettent d’avancer plus vite également.

C’est grâce aux moments difficiles qu’on cherche à se renouveler, à réévaluer nos plans, à se reconstruire. Les moments durs sont ceux qui nous forgent, qui nous rendent plus fort. Je pourrais même dire qu’à la limite, on peut être reconnaissants de certains moments difficiles.

Pour moi, les moments difficiles des dernières années ont été le roc de mon beau de cette année. Il a servi d’ancrage et de point d’appui, tout à la fois. Sans ces moments de détresse et de difficulté, je n’aurais pas eu à faire une remise en question et je n’aurais pas trouvé ce chemin que j’emprunte présentement. Peut-être que j’aurais vécu de beau et du bon aussi, mais je ne l’aurais certainement pas apprécié de la même façon.

Et toi? Où est ton roc?

Préparer 2019

Le but de faire un bilan, c’est de démarrer la prochaine année sur de bonnes bases.

Ça a été difficile de rassembler le beau et le bon de 2018? Pourquoi pas prendre l’habitude de noter les bonnes choses à mesure qu’elles se produisent? Pourquoi pas garder des traces de tous ces bons moments? Dans un journal, dans notre agenda, dans un bocal ou tout autre endroit qui nous semble approprié. Garder ces traces permet de revenir sur les bons moments quand on en ressent le besoin. C’est précieux de pouvoir se remémorer ces épisodes doux de notre vie quand ça va un peu plus mal et qu’on oublie. Faire un pèlerinage dans le passé, le temps de se rappeler que tout n’est pas toujours sombre autour de nous.

Est-ce que tu penses mettre en place un carnet de gratitude pour 2019?

En conclusion

L’année 2018 s’achève. C’est un bon moment de faire un bilan de l’année. Pour ma part, je compte accorder plus de temps au beau qu’au moins beau. Si ce n’est que pour prendre conscience que les moments les plus difficiles m’ont aussi apporté du bon.

Si j’avais à nommer certaines choses de mon bilan à moi, ici. Ce serait certainement tout ce que le blogue m’a apporté tant en réalisation personnelles qu’en contacts humains. J’ai trouvé une voie qui m’a un peu prise par surprise, mais qui m’a permis de faire un ménage dans ma tête et dans ma vie en me poussant à revoir l’essentiel et à m’y consacrer. Oui, bloguer m’a apporté ça.

Je suis extrêmement reconnaissante des humains qui m’entourent pour tout ce qu’ils m’apportent au quotidien. Tant mes enfants que mon mari, mes amis, les lecteurs, d’autres blogueuses avec qui je collabore et tant de gens que j’ai pu croiser dans des événements ou des rencontres de réseautages d’entrepreneurs. Tout ça, je n’aurais jamais cru que ça puisse m’arriver en si peu de temps et je trouve ça extraordinaire!

Je quitte 2018 avec le sourire. Fatiguée, mais heureuse et prête à continuer sur cette lancée pour 2019. J’ai déjà plusieurs idées en tête et ça me motive énormément pour la suite!

Et toi? Où t’amène ton bilan de gratitude? Que retiens-tu de beau de ton 2018?

Bilan de gratitude: Revenir sur 2018 pour préparer 2019

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

1 commentaire

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Pingback: Choisir son mot phare pour 2019 (outil gratuit à imprimer) - Atypiquement Parfaite le 17 décembre 2018