Avoir un état d'âme positif peut être instinctif, mais ça peut également nécessité un coup de pouce. Voici des pistes pour vous aider à vous recentrer. #mindset #croissancepersonnelle #selfdeveloppement #développementpersonnel #growth #prendresoindesoi #positive #positif
Petite douceur

17 pistes pour m’aider à reprendre mon état d’âme en main

Je ne sais pas pour vous, mais le soleil des derniers jours me fait un bien fou! Le moral est directement affecté par la température, d’autant plus quand l’hiver s’éternise. On dirait qu’en mars, une fatigue nous gagne et qu’on a besoin de se motiver jusqu’au dégel. C’est exactement ce que je veux faire avec ces pistes de réflexion : se donner un boost pour avoir un état d’âme plus positif.

Me fixer deux buts

Quand on relève un défi, c’est d’abord pour soi qu’on le fait. Habituellement, on a quelque chose en tête quand on se lance. Le premier objectif du défi est donc de se fixer 2 buts. Ceux-ci devraient être en lien avec un état d’âme ou quelque chose qui nous permettra de nous faire sentir mieux au quotidien. Ce n’est pas le temps de se fixer un objectif de gain en argent, à moins que pour nous, ce soit ce qui nous manque réellement pour s’accomplir.

Pour ne pas les perdre de vue, ça devrait être des objectifs à court terme. Si ce sont des objectifs à plus long terme, il est possible de les décortiquer en buts plus petits et utiliser ces sous-objectifs pour le mois. Par exemple, si le but ultime pour vous sentir bien est de mettre en place une nouvelle routine d’entrainement, le but pourrait d’être de marcher 30 minutes 3 fois par semaine à la fin du mois. Bien sûr, c’est un simple exemple. C’est à vous de déterminer ce que vous pensez pouvoir mettre en place réellement pour vous mettre dans un état d’âme positif.

Me questionner

  1. Pourquoi est-ce que je considère être dans un état d’âme négatif? Est-ce vraiment ce qui ressort quand je prends le temps d’y réfléchir?
  2. Qu’est-ce que j’ai appris aujourd’hui et qui me servira à avancer?
  3. Qu’est-ce qui m’a empêché d’avancer aujourd’hui et qu’est-ce que je peux faire pour surmonter cette difficulté dans le futur?
  4. Quelle est ma plus grande fierté aujourd’hui? Pourquoi?
  5. Si j’avais à pardonner une chose à un proche, ce serait quoi? Pourquoi? Comment pourrais-je y arriver? Pourquoi je ne l’ai toujours pas pardonné?
  6. Si j’avais à me pardonner quelque chose, ce serait quoi? Pourquoi? Comment pourrais-je y arriver? Pourquoi je ne me suis toujours pas pardonné?
  7. Qu’est-ce que j’aime le plus de moi-même? Pourquoi?
  8. Quel est mon plus grand défaut? Pourquoi est-ce un défaut? On dit souvent que nous avons les qualités de nos défauts. Quelle est ma qualité associée à ce défaut? En quoi c’est une bonne chose? Que me permet cette qualité?
  9. Quelle est ma plus grande force? Pourquoi ça constitue une force? Dans quelle situation m’a-t-elle été utile?
  10. Quelle est ma plus grande faiblesse? En quoi est-ce une faiblesse? Y a-t-il quelque chose que je pourrais faire pour m’améliorer sur cet aspect? Quel plan pourrais-je mettre en place pour commencer cette amélioration?

Me mettre en action

  1. En repensant à la faiblesse nommée précédemment, je vais concrétiser un objectif de mon plan d’action. Quelles est le sentiment qui m’habite? Aies-je l’impression que je devrais faire des ajustements?
  2. Quelle est l’action la plus difficile que je pourrais faire pour atteindre mon but? Est-ce que cette action peut être divisée en plus petites actions? Afficher la liste de ces actions à un endroit visible. Revenir à cette liste régulièrement.
  3. Prendre le temps de méditer. Focusser sur mes buts ultimes. Quand une pensée vient embrouiller ma vision, la laisser passer, ne pas la chasser. Prendre du temps chaque jour pour me visualiser en train de réussir mon objectif.
  4. Quelles stratégies aies-je tentées pour atteindre mes buts jusqu’à maintenant? Est-ce que ça a été efficace? Y aurait-il des améliorations que je pourrais y apporter pour rendre mon objectif plus concret?
  5. Choisir un livre inspirant et commencer à le lire. Prendre quelques minutes par jour pour m’y plonger, même si ce n’est que pour quelques pages. Noter les passages qui me parlent le plus et y revenir au besoin.
  6. Faire une liste de mes valeurs. Pour chaque item sur ma liste, trouver un exemple de situation où j’ai vécu un succès face à celle-ci ou une gratitude que je pourrais exprimer en lien avec une situation. Réajuster la priorité de ces valeurs si je crois qu’elles ont changé suite à mes réflexions. Où est-ce que je me situe dans cette échelle? Suis-je une priorité pour moi? Pourquoi?

Conclusion

Bien sûr que c’est un travail de tous les instants de conserver un état d’âme positif. Cependant, en mettant le focus sur nos priorités réelles, sur nos forces et sur les choses positives qui nous entourent et qui nous aident à grandir, c’est définitivement plus facile.

Avez-vous des trucs pour vous aider à améliorer votre état d’âme dans les moments plus difficiles?

Avoir un état d'âme positif peut être instinctif, mais ça peut également nécessité un coup de pouce. Voici des pistes pour vous aider à vous recentrer. #mindset #croissancepersonnelle #selfdeveloppement #développementpersonnel #growth #prendresoindesoi #positive #positif

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.