printemps
Organisation

Grand ménage du printemps

Le printemps arrive. Ok, il est là depuis plus d’un mois. La marmotte n’a pas vu son ombre pis mon fils m’a dit que ça commençait le 20 mars. Il fait enfin assez beau pour ouvrir grandes les fenêtres. On peut laisser entrer l’air extérieur. Ce soleil me donne une envie folle de faire le ménage. De trier, classer, épurer, libérer de l’espace! Il faut être venu chez nous pour comprendre que nous ne sommes en rien minimalistes.

Dans les dernières années, j’ai eu des bébés de printemps, j’ai aussi vécu des périodes difficiles et le grand ménage était pas mal dans mes dernières priorités. En fait, il y a « urgent », « important », « à faire à un moment donné ». S’il y avait une catégorie plus basse que ça, le grand ménage entrerait probablement là. J’ai rangé, j’ai accordé du temps à l’entretien quotidien, mais je n’y suis pas allée en profondeur et ça parait vraiment!

J’ai donc décidé de faire un billet là-dessus. Un peu comme je l’ai fait pour la remise en forme. Ça m’engage encore plus à m’y mettre et à accorder du temps à ça. J’ai même préparé une liste de choses à faire pour être sûre de ne rien oublier (elle est téléchargeable!). Tsé quand tu pars préparée!

Par où commencer?

Pour être certaine de passer partout, je compte prendre une pièce à la fois, c’est ma technique à moi, mais il y en a d’autres. Pour que ce soit moins pire plus facile, j’ai l’intention de mettre en application l’expression: « avaler le crapaud ». Qu’est-ce que ça veut dire? En fait, c’est une expression qui est souvent utilisée en entreprenariat, mais ça s’applique facilement à toutes les sphères de la vie. Ça signifie de faire la tâche qui nous rebute le plus en premier, la tâche qui nous semble la plus ardue, la plus longue. Pour les procrastinateurs comme moi, faire cette tâche difficile en premier fait en sorte qu’on ne la remet pas à plus tard tout le temps et qu’on perd la motivation à mesure qu’on approche de l’inévitable.

Quand j’enseigne et que j’ai plusieurs cahier de rapport de laboratoire à corriger, je commence toujours par les plus épais et je fini par les cahiers Canada. Ça trompe mon cerveau et j’ai l’impression que la pile descend plus vite. C’est motivant. C’est un peu le même principe avec le ménage.

Certaines personnes préfèrerons donc, comme moi, commencer par une pièces qui demande beaucoup de temps (comme la cuisine par exemple), mais ça pourrait aussi être commencer par une tâche et la faire dans toute la maison (par exemple, laver tous les plafonds et murs). Peu importe la façon de faire, le but est le même et le résultat final devrait l’être aussi.

lit

Garder ou donner?

Je me pose ces questions pour les vêtements principalement. Je ne suis pas intéressée à vendre à la pièce, je n’ai pas cette patience pour la gestion.

Pour mes vêtements à moi, j’avoue que j’en garde trop. Mon poids a varié beaucoup ces dernières années suite à mes grossesses. J’ai donc des vêtements pour tous les poids avec ou sans bedaine. J’ai aussi gardé des vêtements pré-grossesse (din coup que!). Il faut que je me rende à l’évidence, la mode a changé dans les 7 dernières années… En fait, c’est sur le bord de revenir à la mode si on réfléchi bien… Je vais peut-être encore garder quelques morceaux, au cas.

Pour les vêtements des enfants, je suis chanceuse. J’ai trois garçons. Le plus vieux donne ses vêtements aux plus jeunes. Ceux qui sont trop usés, je dois malheureusement m’en départir. À chaque année, j’ai quelques achats à faire pour compléter les garde-robes, mais je m’en sors assez bien. Je commence juste à avoir à me débarrasser des vêtements de bébé.

Où donner?

Quand j’ai fais le ménage des garde-robes, je peux réorganiser les choses. Pour les dons, j’ai mes places favorites, comme vous avez certainement les vôtres. Si c’est parce que c’est plus pratique, je ne vous en veux pas. Sachez toutefois que les places comme La Village des Valeurs prennent les vêtements pour en faire des profits. C’est vraiment la dernière place où je laisserais mes vêtements usagés parce que ça n’aidera pas vraiment les plus démunis.

Je préfère aider les organismes communautaires en lien avec les gens de la rue ou des organismes supportant des causes que j’ai à cœur. L’Armée du Salut ou la St-Vincent-de-Paul répondent plus à mes critères de choix. Il y a aussi les boites de dépôt de l’organisme le Support, qui remet les profits reçu de la vente des vêtement à des organismes comme le RT21 qui vient en aide aux gens vivant avec la trisomie 21. J’essaie donc autant que possible de déposer mes vêtements dans ces espaces-là.

papier

Recycler ou conserver?

Plusieurs choses que je trie peuvent être recyclé, comme des papiers, des cartons, des plastiques.

Les vieux rapports d’impôt doivent être conservés 6 ans. Donc cet année, on peut se débarrasser de tout ce qui date de 2010 ou moins (on faisait le rapport 2017 cette année, donc on doit garder jusqu’à 2011). Évidemment, les papiers « sensibles » doivent être déchiquetés. Si vous ne pouvez pas le faire à la maison, certains centres permettent de le faire. Des municipalités offrent aussi la possibilité de le faire gratuitement, ça vaut la peine de s’informer.

Les papiers importants doivent être conservés précieusement. Si vous vous rendez compte que vous ne consultez jamais certains documents et que vous n’avez pas à les conserver pour des raisons légales, ça vaut peut-être la peine de vous en départir. C’est sûrement ce que je vais faire avec plusieurs dessins ou bricolage des enfants. J’en ai des tablettes pleines.

Disposer avec soin

Tout ce qui est peinture, piles, ampoules fluo compactes, cartouches d’encre devraient être déposé dans des endroits prévus à cet effet. Plusieurs municipalités ont des centres de tri pour ce genre de déchets dangereux. Mais c’est la même chose pour les médicaments périmés. Ils ne devraient pas se retrouver aux poubelles. En rapportant vos médicaments périmés à la pharmacie, vous vous assurez qu’ils soient traités correctement et qu’ils n’iront pas polluer les cours d’eau.

Il est important de prendre les précautions nécessaires avec les produits plus sensibles.

Le maquillage, les produits pour la peau

make up

Les produits pour la peau et le maquillage portent de plus en plus un symbole suggérant de les jeter un certain nombre de mois après l’ouverture, un peu comme les aliments. Au dos du produit, vous verrez donc un nombre suivi d’un M majuscule. Après ce laps de temps, ça ne signifie pas que le produit est périmé, mais les risques de contamination sont accrus et les ingrédients actifs peuvent être détériorés.

De façon générale, tous les maquillages et produits pour la peau liquides ou crémeux (fond de teint, mascara, crème pour le visage, crème solaire etc) ont une période de conservation après ouverture située entre 3 et 9 mois. Pour ce qui est des produits solides (rouge à lèvre, poudre compacte, fard à paupière, etc) leur période de conservation varie entre un an et 3 ans. Il est préférable de vérifier les recommandations du fabriquant pour chaque produit. Si vous avez le même fond de teint depuis 10 ans (comme moi disons), ce serait préférable de le jeter en faisant votre ménage. Même chose pour la crème solaire de l’an dernier.

Liste à télécharger

Parce que je sais très bien que je ne terminerai pas le ménage en une seule journée et parce que j’ai une mémoire d’oiseau, je fonctionne mieux avec des listes. J’ai donc décidé de regrouper tout ce que j’aurais besoin de nettoyer/trier/organiser sur une liste à numéros. Il y a également un liste des pièces de la maison. Comme ça, je vais pouvoir être organisée dans mon ménage. Une fois plastifiées, il est possible de les utiliser avec un marqueur effaçable à sec. Ça me permettra aussi de les réutiliser l’an prochain!

Je trouvais que cette présentation-là était plus polyvalente et me permettait de me réajuster si nécessaire.

Si tu as besoin d’un petit rappel toi aussi, je te conseille de la télécharger!

Liste de tâches Liste des pièces

Version PDF imprimable

Donc mon focus à moi dans les prochaines semaines, c’est de me débarrasser du plus de « din coup que » que possible, vider la paperasse qui s’accumule pour passer ça dans le déchiqueteur tout en n’oubliant pas de prendre mes Claritin antihistaminiques.

Est-ce qu’en c’est la même chose pour vous? 

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

2 commentaires

  • Joyful Dreams

    Récemment j’ai fait un ménage de printemps dans mon appartement et ça m’a fait beaucoup de bien 🙂 J’ai fait un peu de tri, passer un bon coup de poussière, ranger, maintenant reste plus qu’à garder ça intact 😉
    J’ai également fait un peu de ménage ailleurs, dans mes vêtements, sur mon ordinateur, ça fait du bien 🙂

    • Karine
      Auteur

      C’est vrai qu’il ne faut pas négliger le ménage de l’ordinateur ou même des photos sauvegardées sur le téléphone. La poussière ne s’y accumule pas, mon on garde tellement de trucs inutiles.

      Merci pour ton commentaires!

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.