Besoins versus obligations
Billet d'humeur

Les obligations d’une mère ou l’interminable liste d’il faut que

Quand on devient mère, on dirait qu’à la liste de tâches qu’on s’imagine devoir faire, se greffe une liste interminable d’obligations ou d' »il faut que » qu’on ne se seraient jamais imaginés. Plus le temps avance, plus les réels besoins des enfants et les tâches qui nous semblent nécessaires s’entremêlent pour ne faire qu’un. Nos devoirs deviennent de plus en plus nombreux, la fatigue s’accumule, on se fait dire de lâcher prise et on ne sait plus du tout par où commencer.

Voici une liste d' »il faut que » et de réelles nécessités pour s’aider à y voir plus clair.

1- Il faut que mes enfants mangent

Oui!

Est-ce qu’ils doivent absolument manger du bio? Des oeufs de poules en liberté? Du brocoli? Des courges cueillies à la main par une licorne un soir de pleine lune? Non.

Il faut qu’ils mangent. Point. Il doivent idéalement avoir 3 repas équilibrés. Manger suffisamment de chacun des groupes alimentaires, le moins possible d’aliments transformés. Mais est-ce que c’est une nécessité que ce soit respecté à chaque repas ou même à chaque jour? Non.

Les petits humains, il y en a de toutes sortes. Un des miens avait tellement de difficultés avec les textures, je me mettais tellement de pression pour qu’il mange que je m’en suis presque rendue malade moi-même. Est-ce que c’était une bonne chose? Absolument pas. Nous avons consulté une équipe formée d’une psychologue, une nutritionniste, une ergothérapeute spécialisée en alimentation, une ergothérapeute qui faisait un suivi plus régulier avec lui. Et finalement, la nutritionniste m’a tout simplement dit qu’en attendant qu’il mange d’une façon plus équilibrée, ce serait bien qu’il prenne des multi-vitamines. Voilà. Toute l’équipe professionnelle voyait bien les efforts que je mettais à l’aider, mais non, mon petit coquin n’en voulait pas de cette aide. C’était important de garder la période du repas positive plutôt que de se mettre de la pression. Alors on a lâché prise, sorti les vitamines Pierrafeu et on a fait de notre mieux, tout simplement.

2- Il faut que mes enfants soient propres

Oui!

Est-ce que c’est nécessaire de donner un bain à chaque jour? Non.

Bien sûr, l’été, quand les enfants jouent dehors, couverts de crème solaire, dans le carré de sable poussiéreux, ben oui, c’est sûr qu’un bain ça fait du bien. Ça peut même arriver qu’un bain fasse du bien juste pour relaxer. Mais dans ce cas-là, on ne parle pas de nécessité, mais de plaisir ou de douceur. Ce n’est pas la m^me chose, ce n’est pas un besoin fondamental.

3- Il faut que mes enfants sachent que je les aime

Oui!

Ils doivent le savoir, c’est dans notre obligation en tant que parent de démontrer de l’amour à nos enfants. Mais les moyens pour y arriver sont multiples et ça devrait être unique à chaque cocon familial. Les voisins se crient qu’ils s’aiment et se font des câlins interminables? La famille d’en face fait du cododo? Untel écrit des poèmes d’amour à ses enfants et les chante du bas de la balustrade? C’est très bien, mais ce n’est pas obligé d’être comme ça chez vous.

Moi, je fais des calins à mes enfants, je leur chante, je leur dit que je les aime, je les chatouille, je leur fais des blagues de pets, pis je leur joue dans les oreilles. Pis c’est ma façon de leur montrer qu’ils sont toute ma vie.

4- Il faut que mes enfants dorment

Oui!

Est-ce que les obligations des parents va jusqu’à demander à ce que les enfants dorment sur un matelas en mousse mémoire de 12 pouces d’épais avec une couverture en bambou tissé à la main par une authentique grand mère polynésienne? Euh. Non. Un enfant, ça peut dormir n’importe où. Tant dans les bras de sa mère que sur le coin d’un divan. L’important c’est de permettre au mini d’avoir suffisamment d’heures de sommeil de qualité.

5- Il faut que mes enfants soient vêtus adéquatement pour la météo

Oui!

Ça fait partie des obligations des parents de s’assurer que leur rejeton ne gèle pas comme un glaçon quand il sort dehors pendant l’hiver. Mais est-ce que ça veut dire qu’il faut que tous les vêtements soient neufs et d’une marque particulière? Non. La mode, les marques et tout ça, c’est uniquement pour faire plaisir aux parents. Les enfants, ils ne connaissent rien là-dedans.

Il faut répondre aux besoins des enfants

C’est tout ce qui compte réellement. En tant que parent, on se met énormément de pression sur les épaules. Bien sûr, il y a une conscience sociale à ne pas oublier, et des petits humains en conscientiser, mais il faut aussi savoir garder un équilibre sain dans tout ça.

Souvent, on vient à confondre tâches nécessaires et désirs de plaire. Le seul réel devoir d’une mère est de répondre aux besoins fondamentaux de ses enfants et ça s’arrête là. Le reste est du bonus. Des fois, du foutu bon bonus et d’autres fois, uniquement de la pression sociale.

Et si on lâchait prise sur ce qu’on s’imagine être des obligations et qu’on ne se concentrait que sur l’essentiel? Sans pression, sans attentes, sans inquiétude.

Bien sur cette liste est incomplète et certains autres besoins pourraient en faire partie, mais le message est le même: prendre soin de nos enfants, sans fla fla, en étant doux avec nous même en tant que parent, juste pour voir.

Selon vous? Si vous aviez à faire une liste qu’elles seraient les obligations d’une mère que vous y feriez entrer?

Obligations d'une mère

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.