Pour moi, le selfworth est un concept important, englobant, qui ne se limite pas à une seule chose. Voici mon interprétation du terme et comment s'en offrir plus. #selfworth #confiance #estime #valeur #saimer
Petite douceur

Selfworth: Partir à la quête de sa valeur personnelle

J’aime beaucoup lire : des livres, des blogues, des publications sur différents média sociaux. Un jour, je suis tombée sur le mot « selfworth ». Ce mot m’a marquée. C’était ça que je cherchais depuis si longtemps. Un mot qui désignait exactement ce qui m’avait tant manqué.

J’ai eu envie de vous partager ce que ça a soulevé en moi.

Le sens du mot

Si on traduit le mot littéralement ça dirait « valeur de soi ».

Dans certains contextes, on peut l’associer à la valeur financière, mais clairement, ce n’est pas ça que ça m’inspire.

On pourrait aussi dire « valeur propre », mais je trouve que c’est moins « puissant » que selfworth.

En fait, pour moi, ce que ça représente vraiment, c’est un mélange de confiance en soi, d’estime de soi. Ça implique aussi de se mettre assez haut dans notre liste de priorité. Ça signifie d’être capable de déléguer quand c’est nécessaire parce qu’on est capable de lâcher prise.

Pour moi, le selfworth, c’est un mot très englobant et fort.

Confiance et estime de soi

Même si ce sont des choses qui se construisent toute la vie, la confiance et l’estime de soi peuvent être faibles, même à l’âge adulte.

Pour différentes raisons, on peut perdre confiance en soi : emploi peu stimulant, relations difficiles, échecs, dépression, etc.

Il faut ensuite travailler très fort pour la regagner.

Il existe plusieurs façons d’y parvenir. Une des meilleures techniques que j’ai trouvées est de prendre conscience de chacun de ses succès, si petits soient-ils.

Prendre soin de noter ses fiertés, ses gratitudes pour mieux visualiser ce dont on est capable.

En prenant une telle habitude, on compile le beau qu’on est en mesure de faire et on peut s’y référer quand on a un moment de doute. Ça devient un genre de portefolio de nos aptitudes et nos succès.

Viens voir ce que j'offre comme service d'accompagnement. Toi aussi tu peux devenir parfaite, atypiquement parfaite.

Liste de priorités

Souvent, on se fait une liste de choses à faire et on classe nos idées en priorité.

En fait, il devrait toujours y avoir du temps pour soi sur cette liste. Il devrait toujours y avoir des stratégies pour se faire du bien aussi.

À chaque jour, nous devrions être notre propre priorité.

En anglais, on dit « you can’t pour from an empty cup ». Ce qui se traduirait par on ne peut rien tirer d’un verre vide.

J’ai pour mon dire que si c’est assez important pour devenir une expression, c’est sûrement parce que c’est vrai.

Il y a différents moyens de s’aider à se prioriser :

  • Apprendre à dire non
  • Apprendre à se dire oui
  • Connaître et reconnaitre ses limites
  • Apprendre à demander de l’aide et à déléguer
  • Prendre le temps de se reposer
  • Planifier des moments pour soi à chaque jour
  • Se parler positivement et parler positivement de soi-même

Lâcher prise

Lâcher prise implique de se détacher de ce qu’on ne contrôle pas.

Comme on contrôle bien peu de choses dans la vie, il faut accepter que nous ayons certaines limites.

J’avais écrit un billet sur le sujet et j’offre également un atelier.

Essentiellement, si je résume mes trucs à moi pour lâcher prise en 10 points, ce serait les suivants :

  • Prendre un temps d’arrêt, s’isoler
  • Méditer
  • Respirer profondément quelques fois
  • Lire
  • Écrire
  • Écouter de la musique, ça peut être de la musique douce, mais ça peut aussi être de mettre le volume très fort
  • Chanter
  • En ville, c’est peut-être plus difficile de faire ça « discrètement », mais en allant près d’une voie ferrée, les trains de marchandise couvrent bien les cris
  • Danser
  • Faire un exercice cardiovasculaire pendant au moins 30 minutes

Demander de l’aide

Quand tous les trucs sont tentés et qu’on n’arrive pas à reconstruire sa valeur personnelle, il est bon d’envisager d’aller chercher du soutien.

Selon les raisons qui ont fait en sorte que notre estime de soi soit rendue si faible, il est possible que la psychothérapie soit la meilleure avenue.

Ceci dit, dans les chemins alternatifs à la thérapie, il existe aussi d’autres solutions comme l’hypnose ou l’accompagnement.

Peu importe la manière qui vous permettra d’avancer vers une plus grande valeur personnelle, il est important que vous le choisissiez pour vous et que vous soyez confortable avec la personne qui vous accompagnera.

Croyez-vous avoir un grand « selfworth »? Que faites-vous au quotidien pour l’entretenir?

Pour moi, le selfworth est un concept important, englobant, qui ne se limite pas à une seule chose. Voici mon interprétation du terme et comment s'en offrir plus. #selfworth #confiance #estime #valeur #saimer

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.