La pratique de la pleine conscience est remplie de bénéfices. Voici donc plusieurs trucs pour l'intégrer aisément au quotidien et prendre le temps de vivre pleinement le moment présent. #pleineconscience #mindfulness #méditation #pause #tempsdarrêt #anxiété #calme #développementpersonnel #croissancepersonnelle #momentprésent #respirer #serecentrer #saimer #cheminer #activité #enfant #besoinsparticuliers
Petite douceur

Pleine conscience : l’intégrer facilement à son quotidien

La pleine conscience est une pratique qu’on encourage de plus en plus. Pourtant, en discutant autour de moi, je me rends compte qu’il existe encore beaucoup d’idées préconçues sur cette technique. J’ai lu et entendu des commentaires de toutes sortes :

  • Je ne suis pas capable de méditer.
  • Les activités silencieuses ne sont pas pour moi.
  • Je n’ai pas le temps.
  • Je n’arrive pas à m’arrêter pour ça.
  • Et plein d’autres encore.

Dans ce billet, je veux donner certains exemples de ce qui peut être fait pour s’aider à intégrer la pleine conscience dans le quotidien.

Respiration consciente

Il n’y a pas très longtemps, j’ai fait un live sur le sujet sur mon groupe « Embrasse ton côté atypique ».

La respiration consciente aide à se calmer. Elle peut être utilisée pour s’endormir, mais peut aussi s’intégrer facilement à n’importe quel moment de la journée.

Elle est assez simple pour être utilisée avec des enfants.

L’idée derrière cette technique de respiration est de prendre conscience de l’air qui entre et sort de notre corps. Les sensations que ça procure. Mais aussi visualiser ce qui se passe.

En utilisant cette technique, on concentre entièrement notre attention sur l’air et le mouvement respiratoire, ce qui permet de se vider l’esprit de toutes les autres pensées.

Voici donc comment ça se déroule.
  • Prendre calmement une première inspiration par le nez en concentrant pleinement l’attention sur la sensation ressentie quand l’air frais entre dans les narines. La fraicheur que ça provoque à l’intérieur du nez.
  • En continuant d’inspirer, visualiser le trajet suivi par l’air qui entre de plus en plus profondément dans le corps : les fosses nasales, le pharynx, le larynx, la trachée. Tenter de ressentir l’air et prendre conscience de l’effet qu’il a sur chacune des parties des voies respiratoires, incluant le gonflement des poumons et de la cage thoracique.
  • Encore par le nez, laissez l’air sortir tout doucement.
  • Visualiser le trajet que l’air emprunte pour sortir et concentrer l’attention sur les sensations que ça procure.
  • Lorsque l’air sort par les narines, vous pouvez même le sentir chatouiller doucement votre lèvre supérieure.
  • Répéter au besoin.

Avec les enfants, cette technique fonctionne très bien. Avec mon grand, nous faisons un concours de celui qui ressent la fraicheur de l’air le plus profondément dans les voies respiratoires. Ça le force à s’arrêter complètement et à concentrer entièrement son attention sur la sensation ressentie. Il est fier de me dire jusqu’où il a senti l’air frais et se rend compte que plus il est concentré, plus il ressent l’air profondément dans sa gorge.

En auto ou dans les transports

Un moment qui pourrait être « perdu », c’est le temps de transport. Pourtant, c’est un de mes moments privilégié pour faire de la pleine conscience.

Assise au volant, je prends soin de concentrer mon attention sur une seule chose à la fois, outre que la route.
  • Le son des pneus sur l’asphalte
  • Le son de la ventilation
  • La fraicheur de l’air sur mon visage (celle qui entre par la fenêtre ou celle de la ventilation)
  • Le volant dans mes mains
  • Le plancher de la voiture sous mes pieds
  • Mon corps qui s’enfonce dans le siège
  • La tension ou non dans mes épaules et mon cou
  • Etc

La pleine conscience, c’est d’être complètement ancrée dans le moment présent. Toutes les sensations, visuelles, auditives, tactiles, sont des prétextes à se concentrer uniquement à ce qu’on fait, où l’on est et ce qu’on vit à un instant précis.

Marche/sortie en nature

On associe souvent la nature et la pleine conscience, mais on ne pense pas toujours au fait qu’on n’a pas à être immobile pour s’imprégner du moment présent.

Voici des choses sur lesquelles ont peut facilement centrer notre attention en nature, en marchant ou même en joggant :
  • S’allonger ou s’asseoir dans l’herbe pour faire nos étirements en prenant conscience de la sensation de l’herbe, de sa texture, sa fraicheur, son odeur
  • S’appuyer ou s’adosser à un arbre pour compléter les étirements ou même y faire un câlin pour s’y connecter entièrement. Le sentir, sentir sa texture, son énergie.
  • En mouvement, prendre des respirations profondes et sentir toutes les odeurs environnantes. Prendre conscience des odeurs différentes d’un lieu à l’autre, parfois à quelques mètres de distance seulement. Forêt, clairière, jardins urbains, champs de fleurs ou d’herbes ont des odeurs bien distinctes.
  • À chaque pas, prendre le temps de ressentir le sol sous les pieds. Prendre le temps de ressentir ce que ça fait à notre corps, tant dans les jambes que dans l’ensemble des muscles.
  • Sentir le soleil ou la pluie sur la peau.
  • Regarder les couleurs de ce qui nous entoure, comment les zones d’ombre apporte des formes intéressantes sur le sol, comment ça change les couleurs de l’herbe.
  • Trouver des formes dans les nuages, observer l’horizon.
  • Prendre le temps de regarder les couleurs des feuilles, surtout à l’autonome avec les changements de couleur
  • Écouter attentivement les sons. Les oiseaux, les petits rongeurs, les insectes. S’imprégner de ces sons. Le bruit des pieds au sol, les différentes textures de sol et les sons différents que ça provoque.

En cuisinant

La cuisine peut être un endroit fantastique où pratiquer la pleine conscience. Ça peut être un lieu d’expérimentation de textures et d’odeurs avec les enfants aussi.

Voici quelques pistes de ce que vous pouvez explorer :
  • L’odeur des aliments. Des fruits et légumes qu’on coupe aux aliments qui cuisent. Noter la différence d’odeur entre un même aliment cru et cuit. Prendre le temps de sentir en cuisinant est un excellent moyen de manger consciemment et d’apprécier encore plus ce qu’on mange.
  • Les saveurs. Comme pour les odeurs. Un des plaisirs de cuisiner est de pouvoir goûter. Goûter les aliments crus, cuits. Apprécier les saveurs de ce que vous coupez et cuisinez.
  • Les textures. On peut toucher avec la langue autant qu’avec les mains. Quelles sensations vous apportent tel ou tel aliment quand vous le prenez dans vos mains, quand vous le portez à votre bouche pour y goûter?

La cuisine peut être un endroit magique pour partager du temps de qualité avec les enfants et découvrir le monde à travers leurs yeux et leurs sens à eux. En les impliquant, c’est un bon moyen de connaitre leurs goûts et leurs ressentis. Les questionner sur les épices et les herbes utilisées, ce qu’ils aiment ou non, les inciter à essayer de nouvelles choses. Ce sera plus motivant pour eux s’ils sont au premier plan.

En se levant le matin, Avant de dormir, Dans la douche ou le bain

Ces trois moments de la journée sont aussi très propices à concentrer notre énergie entière à vivre le moment présent.

La respiration consciente peut aider à démarrer ou terminer la journée du bon pied, en ayant l’esprit clair pour mieux commencer ou s’endormir.

La douche est souvent l’endroit où on se fait des centaines de listes dans notre tête. Et si on prenait ce moment pour se recentrer sur l’essentiel à la place?

Pleine conscience dans le quotidien

La pleine conscience a pour but de s’arrêter pour apprécier pleinement le moment présent. Accorder de l’importance et toute notre attention sur ce qui se passe là et maintenant.

Alors qu’on pourrait croire que c’est très difficile à intégrer, il suffit de prendre le temps de regarder cette liste pour voir que c’est possible d’en faire une pratique simple.

Et vous? Intégrez-vous la pleine conscience dans votre quotidien? Comment le faites-vous? Quel est votre moment privilégié?

La pratique de la pleine conscience est remplie de bénéfices. Voici donc plusieurs trucs pour l'intégrer aisément au quotidien et prendre le temps de vivre pleinement le moment présent. #pleineconscience #mindfulness #méditation #pause #tempsdarrêt #anxiété #calme #développementpersonnel #croissancepersonnelle #momentprésent #respirer #serecentrer #saimer #cheminer #activité #enfant #besoinsparticuliers

 

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.