Automne 2020. Lecture. Romans québécois. Grossophobie. Patrice Godin Édith Bernier, Raymond Rainville. Groupe Librex. Libre expression. La Plume d'or. Roman historique. Roman d'action. Journalisme. Société. Vivre ensemble. atypiquementparfaite.com
Lecture

Histoire, action et grossophobie – Automne 2020

Je lis beaucoup. En fait, la lecture est un bon indice de mon état de santé mentale. Quand je vais mal, je n’ai pas la concentration nécessaire pour lire. Alors que, lorsque je vais bien, je dévore plusieurs bouquins d’un couvert à l’autre. L’automne 2020 a été riche en sorties littéraires. J’ai reçu quelques livres, mais j’ai décidé d’en ajouter d’autres à mes suggestions d’aujourd’hui, en bonus.

Ma mère m’a offert un roman historique d’un nouvel auteur. J’ai reçu Les Chiens et Grosse, et puis? de la part d’un éditeur et j’ai emprunté Sauvage, Baby à la bibliothèque. Mon billet parlera donc de tout ça. Dans un ordre quelconque, sans préférence. automne 2020

1542. La colonie maudite de Raymond Rainville automne 2020

Un roman historique, genre qui ne m’interpelle pas normalement. Si ce n’est qu’il m’avait été recommandé par ma mère et que l’auteur venait de notre région, je n’aurais probablement pas pris le temps de découvrir ce premier livre de Raymond Rainville.

J’ai décidé de m’y lancer quand même.

Les premières pages n’ont pas soulevé beaucoup d’enthousiasme chez moi. Beaucoup de détails pour placer l’histoire, c’était évident que l’auteur avait fait une recherche approfondie par rapport aux faits historiques qu’il présentait. Dans le premier tiers du roman, je me demandais où on se dirigeait. Mais j’ai persisté.

Et là, j’ai été moi-même surprise.

Je voulais vraiment savoir ce qui allait arriver à Jean.

Prisonnier, embarqué sur un navire en direction de la nouvelle terre, prêt à affronter tous les dangers pour fuir, quitte à se réfugier chez les Iroquois à proximité de la colonie et leur demander de l’héberger le temps que l’hiver finisse. Je me suis laissée porter par l’histoire (la vraie et la romancée) le temps des quelques 216 pages du roman.

Lorsque le point final a été posé, j’avais envie d’en savoir plus sur les colonies. J’étais un peu déçue que ça se termine déjà.

Je sens que Raymond Rainville a trouvé son ton d’auteur dans l’écriture de ce roman. La différence entre le début et la fin du livre est notable. Je suis convaincue les suivants seront encore plus captivants.

Il y a quelque chose de beau à explorer le passé de cette façon. J’ai trouvé très douce son approche de la réalité des Premières Nations. J’ai vraiment apprécié le respect qu’il laissait transparaitre à certains moments versus la cruauté et la manipulation ailleurs. Ça amène à porter un regard différent sur l’histoire.

Une belle découverte.

Publié aux Éditions La Plume d’Or, 1er septembre 2020

Grosse, et puis? d’Édith Bernier

Ces dernières années Édith Bernier a fait sa place sur les réseaux sociaux et même dans les médias conventionnels. Elle prend parole sur un sujet très tabou : la grossophobie. Elle a d’ailleurs lancé un site web concernant le phénomène et des ressources associées il y a un peu plus d’un an.

Le livre Grosse, et puis? est la suite logique de son implication face à cette cause.

Dans ce recueil, Édith trace le portrait de la grossophobie au Québec. On sent une recherche journalistique profonde du sujet. Elle n’a rien laissé au hasard.

Au fil du livre, on en vient à remettre en question notre propre vision du poids et l’impact que ça peut avoir sur nos perceptions de l’autre et de nous-même.

Elle dénonce, toujours en restant factuelle.

En lisant ce livre, je m’imaginais facilement l’utiliser comme référence pour les cours de sciences que j’offrais au secondaire. C’est définitivement le genre de ressource qui peut être utile pour servir de base à des discussions éclairées dans le cadre d’un cours d’éthique ou d’éducation physique et à la santé.

Tous les professionnels de la santé devraient également avoir accès à ce genre de livre pour ouvrir leur regard à la différence. automne 2020

La recherche, les informations pertinentes et les ressources proposées par Édith Bernier dans ce livre font en sorte qu’on puisse y revenir à plusieurs reprise pour s’y référer.

Publié aux Éditions du Trécarré, 31 août 2020

Cet automne, créez donc des occasions pour mettre en place de nouvelles traditions dans votre maison. C’est une magnifique saison pour créer des habitudes de douceur au quotidien et prendre soin de soi sans retenue. – Karine Guy, Hygge ou faire entrer le confort de l’automne dans ma maison

Sauvage, Baby de Patrice Godin automne 2020

Au départ, je n’avais pas prévu lire ce livre, mais comme j’ai reçu Les Chiens, je voulais connaître le contexte et les personnages avant de m’y lancer.
Dans Sauvage, Baby, on fait la connaissance de Sam, un ancien militaire des forces spéciales. Pour avoir certains membres de ma famille ayant vécu l’Afghanistan, j’ai été très touchée par l’expérience relatée de Sam. Sans qu’il y ait énormément de détails, je pouvais m’imaginer certains oncles et cousins ayant passé un certain temps à Kandahar. Ça m’a beaucoup touchée de prendre conscience du « après ».

Donc Sam fait la connaissance d’Alexia, prostituée transgenre. Leur chemin se croise dans des circonstances bien particulières et Sam s’assure de protéger la jeune femme qui n’est que l’ombre d’elle-même au moment de leur rencontre.

Patrice Godin ne lésine pas sur les détails. Son roman est rempli d’action, de rebondissements pour tenir le lecteur en haleine tout au long du récit.

J’ai vraiment beaucoup aimé le rythme et le ton du roman. C’était captivant.

Fait à noter : les chapitres sont très courts et pour une maman de 3 toujours à la course, c’est fantastique! J’aime vraiment cet aspect-là en plus du reste.

Publié aux Éditions Libre Expression, 24 septembre 2018

Les Chiens de Patrice Godin

Paru chez Libre expression en Octobre 2020, Les Chiens est la suite de Sauvage, Baby. Les événements se passent 2 ans plus tard. On retrouve les mêmes protagonistes : Sam, Alexia, Danny, Rose, Clara et on découvre tout un autre pan de la vie de Sam.

Patrice Godin nous fait revoir certains moments en Afghanistan. Sam est dans un état d’esprit très sombre tout au long du roman. Des images de son passé refont surface, en même temps que des événements dramatiques viennent troubler son quotidien.

Encore une fois, le roman se dévore d’un couvert à l’autre très rapidement. Les courts chapitres ont fait mon bonheur. Et j’espère déjà une suite s’il en est.

Je recommande aux amateurs d’émotions fortes. Âmes sensibles s’abstenir.

Publié aux Éditions Libre expression, 21 septembre 2020

Quelles sont vos découvertes littéraires cet automne? Prévoyez-vous acheter quelques livres qui sortiront prochainement?

Divulgations:

  • Pour la rédaction de ce billet, j’ai reçu deux livres de la part du Groupe Librex: Grosse, et puis? et Les Chiens. Comme toujours, le contenu de ce billet m’appartient.
  • Ce billet contient quelques liens affiliés. Vous payez donc le prix régulier pour le livre, mais moi je reçois une petite ristourne sur la vente lorsque vous achetez via ce lien.

Automne 2020. Lecture. Romans québécois. Grossophobie. Patrice Godin Édith Bernier, Raymond Rainville. Groupe Librex. Libre expression. La Plume d'or. Roman historique. Roman d'action. Journalisme. Société. Vivre ensemble. atypiquementparfaite.com

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.