Billet d'humeur

Queen of the house

Je suis une maman de garçons. J’en ai 3 (4 si on compte leur père). Quand je dis ça, je me fais dire combien je suis courageuse! Combien ça doit être épuisant! Tsé les gars, ça bouge hein? Ben oui, je le sais. Mais j’aime ça, parce que je suis la « queen of the house »!

Les gens

Enceinte, je me suis fait demander à chaque grossesse si j’espérais une fille. L’insistance augmentait avec le nombre d’enfants. Pourquoi les gens s’inquiète tellement du sexe de mon bébé? Pourquoi les gens veulent tellement qu’un couple ait au moins un enfant de chaque sexe quand ils ont plus qu’un enfant?

Moi, je voulais des gars. J’aime ça.

Je ne suis pas ultra féminine, j’aime quand ça bouge. J’aime mieux les voix puissante que les petites voix aiguës. Je n’aime pas du tout les paillettes et les brillants. Et en plus, avoir plusieurs gars, ça me permet d’économiser sur les vêtements.

Être la seule fille de la maison, ça me permet de faire des règles qui me conviennent. Je suis la reine, I’m the boss.

Ça bouge chez nous

Ça revient tellement souvent ce commentaire-là! « Ouf! Tu es courageuse! Ça doit bouger chez-vous! » Premièrement, le café existe, c’est pas pour rien.

Pis, ben oui, j’ai des minis humains. Ça bouge! Pis les miens sont vraiment en forme! Ils bougent beaucoup! Est-ce que ça bouge plus parce que c’est des gars? Je sais pas. J’ai l’impression que ça se peut aussi des filles qui déplacent de l’air.

Mes gars parlent fort. Moi aussi j’ai une voix qui porte (c’est pratique quand tu enseignes) pis je me fais souvent dire par mon chum que je parle trop fort quand je parle « normal ». Avec une voix forte, je ne peux pas m’attendre à ce que mes enfants soient silencieux.

Est-ce que ça bouge moins chez le voisin? Peut-être? Est-ce que ces voisins-là sont plus heureux? Peut-être. Ou peut-être pas. Je ne sais pas, je suis pas chez-eux. Mais moi je sais que je suis bien dans ma maison avec mes garçons agités.

Les jeux

Mes enfants aiment vraiment beaucoup les Lego et les Hot Wheels. Ce sont les jeux qui servent le plus dans la maison. C’est impossible de passer à côté parce que ça prend trop de place chez-nous. Sans venir visiter, c’est impossible de voir l’ampleur de ce que je dis. C’est tout sauf épuré.

Les trois cocos aiment ça. Ils jouent chacun avec leur auto, leurs blocs. C’est beau de voir comment ils peuvent jouer ensemble ou en parallèle. Bon, le mini vole les autos ou les blocs du plus grand et l’autre proteste, mais il apprend à faire sa place.

D’une façon ou d’une autre, il y a des rires, il y a du tiraillage, il y a du monde qui parle fort, mais ils s’aiment mes gars et ils se le disent pis c’est beau de les voir aller.

La toilette

Mon dieu! Il doit y avoir du pipi partout!

Non. Parce que j’ai instauré une règle (Queen of the house). Mes enfants font pipi assis quand ils sont à la maison. C’est de même.

L’autre jour, mon grand avait invité un de ses amis pour jouer dehors et ils sont rentrés pour aller aux toilettes. J’ai un peu entendu leur conversation:

L’ami, à mon fils: « Moi je suis capable de faire pipi debout! »

Mon fils: « Moi aussi, mais ma mère veut que je m’assoie quand je suis chez nous. »

Pas de réponse de l’ami là-dessus. 1 point pour moi! Voilà!

Le bain, le dodo, la vie! Tout bouge!

Est-ce que c’est grave? Absolument pas. Est-ce que ça me stresse? Pas vraiment. En fait, c’est ça la vie chez nous.

Mes enfants ne sont pas neurotypique, je l’accepte, je vis bien avec ça. Je vis plus difficilement le regard des autres par contre. Je trouve ça difficile de me faire rappeler qu’ils sont agités en public ou qu’ils n’écoutent pas les consignes. Ça me fait remettre ma façon de voir et mes priorités en question.

Quand je vois les enfants des autres, certains comportements m’irritent à l’occasion. Je me dis alors que cette maman n’a pas les mêmes priorités que moi et que je préfère vraiment mes enfants aux siens.

Qu’est-ce que ça m’apporte d’être la reine de la maison?

Des milliers de câlin. De l’amour à l’infini. L’impression de faire une bonne job avec mes enfants à moi.

Je les aime mes cocos. Chez-nous, l’ambiance ressemble à ce que je m’étais imaginée, la plupart du temps. Des fois, je suis fatiguée pis j’ai hâte qu’ils aillent se coucher. Pis d’autres fois, ils se lèvent au milieu de la nuit pis je n’ai pas vraiment le gout d’y aller et je vais les voir quand même, un peu grognonne, mais c’est de même la vie. Ça ne peut pas être parfait tout le temps et c’est parfait comme ça.

Le lendemain, on recommence, avec des jokes de pets, des bruits de camions et des airs d’harmonica.

Je suis la seule fille chez-nous, je l’assume bien. On s’aime et c’est la seule chose qui compte.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.