Douance Famille Stimulation Trisomie 21 Vie de maman

Avec toi! And you! And you! And me!

Avec des enfants d’âges aussi rapprochés (21 mois entre #1 et #2) et quand même si loin l’un de l’autre dans leur développement, ce n’est pas tout d’avoir des jeux calmes, il faut aussi avoir des jeux qui vont leur permettre de jouer ensemble. C’est là que la créativité de maman est mise à profit, mais je dois avouer qu’il y a aussi beaucoup de belles options sur le marché.

D’ailleurs, je l’ai peut-être déjà mentionné, mais je pourrais facilement ouvrir une joujouthèque et les enfants auraient quand même de quoi se divertir entre les emprunts. C’est à ce point que notre maison est garnie de jouets en tous genres. On a donc beaucoup d’options disponibles pour occuper les enfants, mais on a quand même nos favoris.

Dans ce billet, j’ai décidé de présenter les jeux qui plaisent ici et qui permettent de faire participer les enfants ensemble (avec moi ou papa bien sûr!). Je me suis limitée aux jeux que nous avons à l’intérieur, je vais sûrement avoir l’occasion de présenter des options extérieures prochainement.

Basketball

C’est le jeu par excellence pour bouger et apprendre à jouer ensemble, nous avons un panier de basketball dans la maison et l’utilisons assez souvent. Les garçons peuvent pratiquer à jouer à tour de rôle. Le mini peut même apprendre à attraper le ballon.

On aime donc pouvoir être en action et pouvoir partager et attendre son tour.

Points primes: Notre numéro 2 bénéficie beaucoup de ce genre d’activités puisque ça renforce ses stabilisateurs et ça travaille ses jambes (conseils de la physio!).

Marelle

Un weekend où il faisait particulièrement froid cet hiver, j’ai décidé que ce serait amusant d’apporter un jeu extérieur à l’intérieur pour faire bouger les enfants. Avec du ruban washi, j’ai tracé un jeu de marelle sur le plancher du couloir et il reste maintenant là en permanence. Les enfants aiment y jouer quand ils traversent l’espace.

Une variante serait de faire des cases de couleur ou des cases de différentes formes et de sauter d’une à l’autre selon des consignes de type « Jean Dit » ou même à l’aide d’un dé avec des faces identifiées.

On aime le côté ludique et le fait que ça fasse bouger!

Dés

Au magasin d’économies (chez Dollarama), j’ai trouvé des dés géants d’environ 20 centimètres de côté. Ce sont des dés en mousse semblable à des balles antistress, ils sont donc adaptés aux enfants un peu plus agités (disons). J’utilise les dés pour faire bouger les cocos.

D’abord, on s’assoit ensemble et on fait une liste de consignes correspondant aux scores possibles (de 2 à 12). Les consignes peuvent être de se tenir sur un pied, de ramper sur une certaine distance (ruban washi pour délimiter le départ et l’arrivée), de danser comme un singe, etc. Il n’y a de limites que celles de l’imagination.

Une fois que les consignes sont écrites ou dessinées, on commence le jeu en lançant les dés et en répondant aux consignes qui correspondent au score obtenu. Le jeu s’arrête quand on est fatigué ou quand on a fait chaque consigne au moins une fois.

Évidemment, toutes les idées sont bonnes. Il n’y a pas de limites. On peut faire tellement de trucs avec des dés!

Petites voitures

Alors là, on a des fans!

Les garçons conçoivent des rails ensemble, ils essaient de propulser leur auto le plus loin possible, les faire aller le plus vite possible. Évidemment, le défi est de faire ça en évitant que le mini vienne voler leur voiture favorite pour la manger (et mettre tous ses microbes dessus – nouvelle phobie de notre 5 ans).

Les points positifs sont d’apprendre la collaboration et développer certains concepts de physique (forces, mouvement) en les mettant en application.

Blocs

J’avais classé cette activité dans les jeux calmes la dernière fois, mais c’est aussi très inclusif. Nous avons une pièce de la maison consacrée aux Lego. Les garçons se retrouvent là avec leur papa et jouent ensemble, créent et partagent. C’est l’occasion pour moi de prendre une pause et je sais qu’ils seront entre bonne main et laisseront libre court à leur créativité.

Ce qu’on aime des blocs, c’est que c’est très démocratique, mais c’est aussi ouvert à toutes sortes de projets tant créatifs et ingénieux que pour le « play pretend ».

Billes

Pour Noël, nous avons offert un jeu de bille aux enfants et ils en ont reçu un autre du père Noël. Notre 4 ans n’est pas encore assez habile pour construire le circuit en tant que tel, mais il aime beaucoup participer avec son frère une fois que le circuit est complété.

C’est une bonne façon de les faire travailler en équipe selon leurs forces (le grand conceptualise et le plus jeune assiste en donnant les pièces demandées). C’est aussi très divertissant parce que ça bouge et c’est coloré alors il faut faire très attention aux billes avec le mini, je limite donc le nombre de billes et un adulte supervise en tout temps.

Placote

Dans les jeux de la collection que nous avons à la maison, Destination Consignes est approprié pour nos deux plus grands. Ils peuvent jouer ensemble. Je supervise pour éviter les conflits parce que parfois, notre 4 ans aime un peu trop tourner les aiguilles au goût de notre 5 ans, mais les deux aiment beaucoup les actions proposées. Je sens que nous allons jouer encore longtemps avec celui-là!

Les points prime: ça permet de bouger, ça aide à apprendre à attendre son tour, on utilise de petites phrases, ce qui aide la compréhension par notre coco de 4 ans.

Petits jeux de société

Nous avons aussi certains jeux de société qui sont facilement accessibles aux deux plus vieux en même temps.

Le Roule et joue est un classique. Il est beaucoup plus simple que Destination Consignes. On aime que la partie se termine quand on veut et que les actions sont bien illustrées, ce qui aide la compréhension par notre coco de 4 ans.

Le jeu de pêche est aussi un classique. Les garçons aiment beaucoup jouer ensemble. Notre 4 ans ne comprends pas toutes les règles, mais il est si fier de pouvoir « pêcher » des poissons que ce n’est pas très grave. Au fond, les règles sont parfois là pour être interprétées à notre façon.

En conclusion

Il existe une multitude de jeux tout aussi intéressants les uns que les autre pour convenir à des enfants différents. On peut aussi facilement en créer qui plaisent parfois autant que ce qui se vend en boutique. Le ruban washi est un must à avoir dans une maison si on veut s’amuser! Je vous recommande fortement de vous en procurer si vous n’en avez pas!

Et vous? Avez vous des jeux inclusifs incontournables à la maison?

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.