fleurs
Vie de maman

Entretenir mon oasis

Avec le printemps, j’ai envie de faire le plein de vitamine D. Une des choses que j’apprécie vraiment dans le fait d’avoir une maison, c’est d’avoir un petit espace bien à moi pour pouvoir profiter du soleil et de la douceur du vent, un petit oasis.

Une des particularités de notre terrain, c’est les arbres matures qu’on y trouve. En fait, tout le voisinage est rempli d’arbres. Les terrains sont fleuris et les gazons entretenus. Sortir dehors l’été, c’est pouvoir apprécier tout ça de la terrasse.

Jusqu’à l’an dernier, il y avait un arbre tellement immense qu’il cachait presque tout le soleil d’après-midi. S’asseoir sur la terrasse était en fait s’asseoir à l’ombre de ce gros arbre, avec toute la douce ombre et la fraicheur que ça implique. Malheureusement, il a cassé pendant un orage et il a dû être coupé par mesure de sécurité. Depuis, on a remplacé l’ombre de l’arbre par un parasol jaune. Ça donne une ambiance toute spéciale à la terrasse, ça donne du soleil même quand c’est nuageux. Ok, ce n’est pas la même chose qu’un arbre, mais ça rend notre terrasse plus jolie.

Dans un oasis, ça prend des plantes

Dans mon jardin, il y a plusieurs sections. Des plates-bandes ombragées, des plate-bandes ensoleillées, on a même une plate-bande partagée.

tulipes

Les voisins

Quand nous sommes arrivés dans notre maison, nous avons réalisé que les voisins avaient toujours été amis avec les anciens propriétaires de notre maison. Ça explique sûrement qu’ils n’aient jamais érigé de clôture entre les deux terrains. Nos voisins sont des retraités qui ont le pouce vert (je pourrais dire la main verte). Ils ont aménagé tous leur terrain, dont un espace dans une zone mitoyenne avec le nôtre. Comble de joie, ils entretiennent cette parcelle de terre avec amour et on peut en profiter tout l’été. C’est magnifique!

De notre terrasse, on a une vue imprenable sur leur terrain bien entretenu et fleuri. On peut même profiter de tous les beaux oiseaux que leurs mangeoires attirent, sans gérer les dégâts causés par les écureuils.

Les hostas

Je suis une maman occupée, je pense que je l’ai déjà établi dans d’autres billets. J’ai aussi eu quelques enfants dans les dernières années, ce qui m’a laissé un peu moins de temps disponible pour jardiner. J’ai donc dû penser à un aménagement qui pouvait être joli et facile d’entretien. Ma plante de prédilection est donc le hosta!

Ces plantes feuillues-là aiment autant l’ombre que le soleil et quand elles sont heureuses, elles fleurissent! C’est magique! C’est la plante parfaite pour la jardinière paresseuse occupée!

Mine de rien, on a été vraiment choyés quand on a acheté notre maison. Il y avait déjà toute une collection de hostas sur le terrain. J’ai pu les séparer et les répartir à mon goût dans les zones où je ne pensais pas pouvoir bien entretenir les plate-bandes et la nature a fait le reste.

hydrangée

Les vivaces à fleurs

J’ai aussi fait l’essaie des hydrangées. Ce sont des plantes que j’aime, parce que leurs fleurs sont jolies, délicates et qu’elles durent tout l’été. J’ai choisi des variétés qui changeaient de couleur à travers la saison (blanches au début, rouge ou rose plus tard en saison), mais je ne sais pas si elles ont survécu l’hiver. Je n’avais pas pris bien soin de les couvrir à l’automne. J’aurai la surprise de voir si elles ont survécu. Si elles ont passé l’hiver, j’irai probablement en sélectionner quelques autres à la pépinière pour combler mes plate-bandes ensoleillées. Je trouve ça si beau des hydrangées!

Mon oasis ne serait pas complet sans pivoines. Nous avons gardé les deux bosquets de pivoines que les anciens propriétaires avaient laissé. Pour moi, ces fleurs sont synonyme de printemps. Elles me rappellent mon enfance. J’ai plein de souvenirs associés aux pivoines avec leur odeur et leurs milliers de pétales si doux. Pour moi, un jardin n’est pas complet sans elles.

Des annuelles aussi

Pour ajouter un peu de couleur, j’intègre quelques plantes annuelles à travers ça. Mes favorites sont les impatientes de la Nouvelle-Guinée. Elles sont jolies, colorées, fleurissent toute l’été. Elles viennent en plusieurs couleurs, je varie donc d’une année à l’autre. Bien sûr il y a d’autres jolies plantes annuelles, mais ce sont vraiment mes favorites parmi toutes!

J’aime aller visiter les marchés et les pépinières pour choisir mes fleurs à chaque année. Ça fait partie de la préparation. C’est un peu un moment à moi, où je prends bien le temps de faire le tour et de sélectionner ce qui me parle le plus. C’est important parce que c’est ce qui va aider encore plus au sentiment de quiétude quand je vais m’asseoir à l’ombre du parasol.

Dahlia

Les fameux bulbes et tubercules

Je ne suis pas encore très douée pour respecter l’horaire de la plantation des bulbes et tubercules. J’aime vraiment VRAIMENT les tulipes, mais l’automne dernier, j’ai passé tout droit pour la plantation des bulbes et malheureusement, je n’aurai pas les belles tulipes mauves que j’aurais voulu avoir cette année. En marchant dans le terrain cette semaine, j’ai remarqué que quelques tulipes poussaient. Probablement quelques écureuils sont venu planté des provisions volées aux voisins. J’aurai donc la surprise de voir quelles couleurs auront ces intruses. C’est quand même amusant d’avoir des surprises comme ça au printemps!

J’ai aussi quelques tubercules de dahlia dans le garage. Malheureusement, je ne sais pas si les conditions étaient idéales pour qu’ils survivent l’hiver. C’est un autre risque avec ce genre de plantes. Il faut que les conditions soient bonnes pendant qu’elles sont en dormance.

Je trouve que c’est beaucoup de travail de récupérer les bulbes de tulipes après la floraison et les conserver dans de bonnes condition tout l’été pour ensuite les replanter à l’automne. Idem pour les tubercules de dahlia. Même si je trouve ces plantes magnifiques, je ne sais pas si je suis prête à investir toute cette énergie.

Pivoine

Et un jardin

J’en ai déjà parlé un peu, mais j’accorde beaucoup d’importance à la culture d’un jardin avec les enfants. Je veux créer des souvenirs avec eux à travers le jardinage. C’est pour ça que nous avons un coin jardin sur la terrasse. Nous l’aménagerons bientôt. Même si nous n’avons pas planté de semis encore (sacrilège!).

Sur la table du patio, je fais un petit jardin de fines herbes. Ça ajoute une odeur agréable quand on s’assoit sous le parasol et je peux utiliser ces fines herbes pour aromatiser de l’eau ou des boissons fraiches. C’est tellement agréable de pouvoir cueillir des petites branches de romarin directement sur la table.

Mon oasis est donc rempli de fleurs, de plantes vertes, de légumes et de fines herbes. Recouvert d’un parasol jaune. J’y entends les oiseaux et le bruit du vent dans les grands arbres. C’est un coin paisible où il fait bon lire ou prendre une infusion tranquille.

Dans la prochaine année, j’essaie de convaincre mon mari d’aménager un petit coin salon au fond du terrain où je pourrais m’étendre tranquillement. Pour moi, c’est l’idée de la vie de banlieue! J’aurais jamais cru l’apprécier autant, mais c’est vraiment parfait pour moi, maintenant.

Et vous? Vous avez un petit oasis où il vous fait bon vivre?

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

4 commentaires

  • Poussinmadikera

    Effectivement un p’tit coin pour le transat avec quelques plantes… Hélas souci de réfection des balcons chez moi, procédure judiciaire donc j’ai tout laissé. Avant j’avais des oeillets d’Inde, un framboisier, des fraisiers… avec l’hiver seul le figuier a tenu ^^ Là j’ai planté de la menthe verte, de la menthe chocolat (ça sent l’After eight !) et de la mélisse.
    Allez ce week-end, j’installe le balcon !!!

    • Karine
      Auteur

      Ça doit sentir très bon. C’est bien d’avoir un petit coin de quiétude même en ville. 🌸

      • Poussinmadikera

        Oui, j’aime les odeurs des plantes aromatiques. Et puis menthe = mojito, thé à la menthe, sirop maison 😉

        • Karine
          Auteur

          C’est vraiment dommage qu’on soit si loin on pourrait partager un mojito sur la terrasse.

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.