Lecture. Parce que ça stimule le langage, ça aide à créer des liens, ça permet de comprendre la différence.
Petite douceur

Lecture pour tous – Avril 2020

La lecture, dans le contexte actuel, est un bon moyen de s’évader, tant chez les petits que les plus grands.

Ça fait déjà un petit moment que j’ai reçu ces livres et que j’ai envie de vous en parler. Ils ont fait fureur ici. Et comme c’est un moment où on a peut-être un peu de temps devant nous et qu’on a envie d’encourager des commerces locaux, si certains vous intéressent aussi, je vous invite à les acheter chez des libraires indépendants. Plusieurs sont d’ailleurs regroupés sous la boutique web Les Libraires.

Pour les tout petits

Lucie Papineau et Julie Cossette ont publié de nouveaux livres chez Auzou. La collection Zac et Zazou propose de petites histoires joliment illustrées. Les livres plastifiés sont parfaits pour les petits curieux.

La maman en moi a particulièrement apprécié la dernière page des livres où des faits supplémentaires sont ajoutés pour donner un côté éducatif à l’histoire.

Deux titres sont présentement disponibles : Zac et Zazou à la cabane à sucre et Zac et Zazou au parc des pissenlits.

Le troisième de la série, Zac et Zazou aiment la garderie est prévu pour mai 2020, mais sa sortie risque d’être reportée.

Pour les jeunes lecteurs

Aux Éditions de La Bagnole, la collection Je lis seul.e compte maintenant une dizaine de titres.

Nous avons eu la chance de recevoir Clochat veut ses 9 vies : Tout va bien de Cindy Roy et Yohann Morin et CSI Ruelle : Mystère au jardin communautaire d’Audrée Archambault et CAB.

Ces deux titres ont beaucoup plus à mon fils de 7 ans, de la lecture facile et divertissante pour lui.

Clochat veut ses 9 vies

Dans ce premier tome de la série, Clochat rencontre Palourd, un gros chat de gouttière très gourmand. Les deux acolytes s’installent dans un sapin en pleine forêt, mais sont rapidement transportés dans une aventure rocambolesque au cœur de New York.

Humour, situations cocasses et imprévues sont mises en place pour que le jeune lecteur se sente captivé par cette histoire de chat.

CSI Ruelle

Un trio de jeunes filles se connaissant depuis la naissance. La ruelle qu’elles fréquentent est un terrain de jeu, mais peu avant leurs 10 ans, elles ont décidé d’organiser un groupe pour traquer ceux et celles qui refusent de respecter les règles.

C’est ainsi que dans le premier tome de la série, la jeune bande se retrouve à chercher quel voisin a saccagé le jardin communautaire.

Des deux livres que nous avons reçus, ça a été le favori de mon plus vieux. Il attend la suite avec impatience.

Pour les adultes/jeunes adultes

Il n’y a pas si longtemps, je publiais une entrevue avec Guylaine Guay. À la question « Qu’est-ce qui n’a jamais été dit sur l’autisme et qui mériterait de l’être? » elle a spontanément répondu qu’on devrait écouter les personnes autistes. On devrait être à l’écoute de ce qu’elles ont à dire sur leur condition.

En lisant Méconnaissable, c’est exactement là que j’ai été transportée. J’ai eu l’impression de me faire raconter la vie à travers les yeux d’une personne autiste. C’est exactement ça dans le fond, puisque l’auteure, Valérie Jessica Laporte vit elle-même avec un TSA.

Avec ce premier roman, elle veut créer des ponts entre le monde des neurotypiques et le sien. Et c’est extrêmement bien réussi.

L’histoire se déroule alors qu’une jeune fille vivant avec l’autisme ressent le besoin de prendre un nouvel envol. Depuis toujours, elle a ressenti que sa différence dérangeait et que ses actions faisaient mal aux autres. L’espace d’un été, elle a choisi d’aller explorer le monde sous un nouveau jour pour repousser les limites qu’on lui avait continuellement imposées en reniant son droit à être elle-même.

La lecture de ce livre transporte dans un univers où les repères sont différents. Les perceptions, les émotions et les ressentis sont vraiment bien décrits.

Une lecture fantastique! Merci Libre Expression pour cette magnifique publication.

Quels titres avez-vous lu récemment? Avez-vous de la lecture à recommander?

Divulgations:

  • Pour la rédaction de ce billet, j’ai reçu les livres de la part du Groupe Librex et Auzou, mais, comme toujours, le contenu de ce billet m’appartient.
  • Ce billet contient quelques liens affiliés. Vous payez donc le prix régulier pour le livre, mais moi je reçois une petite ristourne sur la vente lorsque vous achetez via ce lien.

Lecture. Parce que ça stimule le langage, ça aide à créer des liens, ça permet de comprendre la différence.

Karine Guy

Maman de trois jeunes garçon, Karine est la reine de la maison de sa famille atypique et parfaite. Écrire est pour elle un moyen de cheminer à travers la résilience et l’adaptation. Elle croit que de nommer les choses est un moyen puissant pour sensibiliser à la différence, mais aussi pour grandir.

«

»

Qu'en avez-vous pensé?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.